Comment faire des économies de chauffage ?

économies chauffage

En Belgique, la part d’énergie la plus consommée par les ménages est attribuée … au chauffage ! Entre le mauvais temps, les basses températures extérieures et le télétravail de plus en plus répandu, nous sommes naturellement enclins à mettre le chauffage à fond pour se sentir confortablement blottis chez soi. Cependant, une part considérable de revenus par an est destinée à chauffer son habitation, sans compter l’éclairage, l’eau et d’autres dépenses du quotidien.  Pourtant, après avoir réglé ses paiements, on aimerait bien encore pouvoir se faire plaisir, n’est-ce pas ? Alors voici 5 habitudes pratiques et efficaces qui allègeront votre facture énergétique !

Faire l’entretien de la chaudière

Pour une chaudière à gaz ou au mazout, un entretien est obligatoire en Belgique selon des règles spécifiques à chaque Région. Il permet une diminution de la consommation et donc des dépenses. De même, il assure une sécurité des habitants et un fonctionnement optimal avec moins de risques de panne. 

D’un point de vue pratique, l’entretien consiste en un nettoyage complet de la chaudière et la prise de mesures de combustion par un professionnel agréé. Votre chaudière restera autorisée et opérationnelle si toutefois elle enregistre un rendement supérieur à 90%. Pour connaître sa puissance, vous trouverez une fiche signalétique qui y est apposée. 

Etablir des plages horaires 

Si vous êtes à la maison ou en déplacement, vous ne chaufferez pas votre logement à la même intensité. De même, il faut éviter d’éteindre complètement les radiateurs sans quoi les murs refroidissent complètement et le chauffage tournera plus fort pour alimenter toutes les pièces. 

Thermostat

Il s’agit donc essentiellement de contrôler la température en instaurant des plages horaires pour ne pas chauffer dans le vide. Grâce à un thermostat, on règle à sa guise la température des pièces à vivre ainsi que les heures auxquelles le chauffage se déclenche ou baisse automatiquement. Par exemple, si vous partez travailler à 8h, vous pourriez décider que le chauffage s’active entre 5h30 et 7h30. 

Sachez qu’un thermostat à lui seul peut vous faire économiser 10 à 25% de chauffage par an!

Eviter les courants d’air

Pour éviter les déperditions de chaleur, vérifiez l’état des châssis. En effet, une mauvaise isolation conduit à des courants d’air et le chauffage s’échappe littéralement par les fenêtres! Il faut donc veiller à ce qu’il n’y ait pas de fissures, de joints décollés et que les ouvertures soient bien couvertes. De gros travaux d’isolation ne sont pas nécessaires, surtout si vous n’êtes pas propriétaire(s) de votre logement. Par exemple, couvrez simplement les portes à l’aide de bourrelets, bandes adhésives, papier journal ou couvertures. 

Ensuite, pensez à fermer les volets durant la nuit ou la journée lorsque vous êtes absent car cela permet de conserver la chaleur. De même, des rideaux épais apportent une isolation supplémentaire aux fenêtres en empêchant le froid d’entrer dans le logement.

Nettoyer les radiateurs

économies de chauffage

Tout d’abord, il est nécessaire de les purger. En effet, de l’air s’est peut-être introduit dans le circuit du chauffage, empêchant l’eau de circuler correctement. 

Ensuite, on évite de placer des meubles à proximité des radiateurs car ils ont tendance à absorber la chaleur et les pièces tarderont à se chauffer. De même, on évite d’y poser des vêtements à sécher qui auront tendance à étouffer la chaleur. 

Enfin, il est essentiel d’aspirer les poussières qui peuvent obstruer les conduits de chaleur et de nettoyer les surfaces cachées à l’aide d’un plumeau ou d’un chiffon humide. 

Renouveler l’air intérieur

Les différentes activités domestiques telles que les lessives ou les douches produisent de l’humidité qui peut augmenter si l’air n’est pas évacué. A l’inverse de ce qu’on pourrait penser, une atmosphère humide est plus difficile à réchauffer qu’un environnement sec. Le but n’est pas d’ouvrir grand les fenêtres toute la journée, mais 5 à 10 minutes par jour suffisent pour renouveler l’air intérieur sans refroidir les murs. Véritable gain en consommation d’énergie et bienfait pour la santé ! 

Nous le savons, il est tout à fait naturel d’allumer son chauffage en hiver afin de se sentir bien chez soi. Mais il est aussi légitime de penser à sa santé financière ou à la planète. Alors, adoptez ces nouvelles habitudes dès aujourd’hui et constatez des changements dès le mois prochain ! 

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés