Méthodes et conseils pour réussir l’isolation de sa maison

Bien isoler sa maison, c’est essentiel ! Que vous le fassiez pour des raisons financières ou écologiques, il s’agit d’une obligation qui fera un monde de différence. Dès le premier jour, vous épargnerez par cet investissement à long terme, qui fera augmenter la valeur, le confort et la performance énergétique de votre maison ! De plus, il existe plusieurs primes pour vous soutenir dans vos travaux.

Isolation sonore, thermique, pour les murs, les toits… quelles sont les distinctions ? On fait un point sur les types d’isolation disponibles et leur coût, les endroits de la maison qu’il vaut mieux isoler, les différents matériaux isolants et les primes disponibles.


☛ Recevez des devis gratuits d’experts en isolation


Pourquoi isoler sa maison ?

Isolation de sa maison de A à Z

L’isolation pour être bien toutes les saisons

Isoler votre maison vous garantit un confort certain été comme hiver. En hiver, une bonne isolation vous permet d’empêcher l’air froid et l’humidité extérieure de rentrer dans la maison et en plus, de garder la chaleur du chauffage. De plus, fini les sols froids, vous pouvez vous balader pieds nus sans vous congeler les orteils. En été, c’est l’effet inverse qui se produit. La chaleur extérieure ne dépasse pas les barrières d’isolation et l’air reste frais même en pleine canicule. L’isolation vous garantit une température ambiante agréable tout au long de l’année.

La réduction de la facture énergétique

Qui dit température intérieure agréable, dit aussi réduction de l’utilisation du chauffage et de l’air conditionné. Par conséquent, les factures de gaz et d’électricité diminuent aussi. Sans compter que vous diminuez aussi considérablement votre empreinte carbone.

Une valeur ajoutée

Grâce aux avantages ci-dessus, votre maison gagne énormément de valeur. Sans compter que vu que les infiltrations et l’humidité ne peuvent pas passer, les risques de dégâts sont beaucoup moins élevés. C’est donc une garantie de longévité en plus d’être un investissement rentable.

Trois conseils importants pour une isolation optimale :

  1. N’ayez pas peur de trop isoler votre maison
  2. Toujours installer un système de ventilation adapté
  3. Ne pas lésiner sur le pare-vapeur

Prix au m² des travaux d’isolation

Pour l’isolation de la maison, il faut compter entre 35 €/m² et 120 €/m² le mètre carré pour la toiture, et entre 35 €/m² et 70 €/ m² le mètre carré pour l’isolation des murs. Les prix de l’isolation varient en fonction des techniques utilisées et des matériaux isolants choisis.


Obtenir un prix exact !


Les 3 façons d’isoler sa maison

Il existe trois façons d’isoler sa maison : on peut l’isoler thermiquement, acoustiquement et phonétiquement. Même si ces trois isolations sont différentes, elles sont tout de même complémentaires. Certains matériaux utilisés pour l’isolation phonique vont aussi avoir un effet sur la transmission de la chaleur.

L’isolation thermique de sa maison

L’isolation thermique de la maison est celle qui permet d’éviter la transmission trop aisée de la chaleur, du froid et de l’humidité entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Pour que celle-ci soit efficace, il convient d’isoler correctement le toit, la façade,et le sol du rez-de-chaussée.

L’isolation phonique

L’isolation phonique est celle qui empêche les bruits extérieurs de rentrer dans la maison. Ces bruits peuvent être aériens et solidiens. Les bruits aériens extérieurs proviennent des transports comme la voiture ou les avions, des conversations et de la musique des voisins… Les bruits solidiens sont ceux causés par les claquements de portes, les bruits de pas, les impacts et les chocs.

L’isolation acoustique

L’isolation acoustique s’appelle aussi la correction acoustique. Elle sert à améliorer le son intérieur de vos pièces. Les différentes techniques d’isolation acoustique permettent de garder le son dans la pièce sans que celui-ci ne réverbère sur les parois, créant le fameux effet brouhaha.

L’isolation acoustique contribue elle aussi à éviter la propagation du son entre les différentes pièces de la maison ou entre les maisons voisines. Deux choses peuvent être faites pour que celle-ci soit optimale : l’isolation acoustique des murs et l’isolation acoustique des plafonds.

Quelles parties de la maison isoler ?

Isolation des murs

Isolation des murs

Lorsque vous voulez améliorer la qualité d’isolation de votre maison, vous pouvez procéder à l’isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur. Ces deux types d’isolations sont diamétralement différents et ont des objectifs bien distincts.

L’isolation de la façade et des murs extérieurs

L’isolation des murs extérieurs est l’isolation de la façade extérieure de votre maison. Elle a plusieurs objectifs qui peuvent être d’empêcher les infiltrations d’eau, d’améliorer l’isolation thermique de la maison ou d’améliorer l’isolation acoustique.

Plusieurs procédés peuvent être utilisés pour l’isolation de la façade extérieure : la pose de panneaux isolants collés ou calés-chevillés, les bardages ou l’application d’enduits isolants.

Certaines vieilles maisons ont été bâties avec des murs creux. Ce sont des murs double couches, c’est-à-dire qu’ils sont constitués de deux parois séparées par un espace vide. C’était la technique d’isolation privilégiée au 20ème siècle, mais aujourd’hui, elle est moins efficace que d’autres techniques actuelles. Il est donc préférable de les isoler aussi. L’isolation des murs creux consiste à injecter un matériau isolant pour combler ce vide.

Isolation des murs intérieurs de votre maison

L’isolation des murs intérieurs est pratiquement aussi importante que l’isolation des murs extérieurs. Elle permet une meilleure distribution de la chaleur et une optimisation du chauffage, ainsi qu’une meilleure isolation acoustique. Plusieurs procédés peuvent être utilisés, mais le doublage collé et la contre-cloison métallique sont les techniques les plus utilisées et les plus efficaces.

Isolation du toit

isolation du toit

L’isolation du toit est trop souvent négligée. Pourtant, si le toit n’est pas bien isolé, même avec une façade au top, votre maison subit de grandes pertes énergétiques et gardera une isolation approximative.

On pense souvent qu’ isoler le plafond du dernier étage suffit. Mais il est en réalité primordial de penser à l’isolation des combles. Il a été démontré qu’elle permet d’améliorer de 30 % la facture énergétique. En plus de ça, cela vous permet de libérer un espace de plus dans votre maison.

Vous avez une toiture en roofing? Il existe également différentes méthodes pour isoler une toiture plate.

Isolation des sols et des plafonds de votre habitation

L’isolation du sol du rez-de-chaussée est une condition sine qua non pour une isolation correcte de la maison en général. Comme nous l’avons déjà dit ci-dessus, il ne suffit pas d’isoler uniquement la façade extérieure. Tous les éléments séparant la maison de l’extérieur doivent être correctement isolés.

En ce qui concerne l’isolation du plafond ou du sol des autres étages, elle permet elle aussi une bonne distribution de la chaleur dans toute la maison. Mais surtout, elle garantit un confort optimal, en particulier pour nos petits pieds et elle garantit une bonne isolation acoustique des pièces.

Isolation des portes et fenêtres

Isolation fenêtres

On oublie facilement, lorsqu’on procède à des travaux de rénovation, que l’isolation et l’étanchéité des portes et des fenêtres jouent un grand rôle dans l’isolation de la maison. Il est important de vérifier régulièrement que les portes extérieures et les châssis ne laissent pas rentrer l’air ou l’humidité. Leur étanchéité se dégrade avec le temps et peut mettre à mal une isolation du mur pourtant impeccable.

Pour isoler votre porte d’entrée et vos châssis, vous ne devez pas forcément tout changer en achetant de nouvelles menuiseries. Parfois, une réapplication des joints peut suffire. Demandez l’avis d’un professionnel en cas de doute.

Les différents matériaux isolants

Beaucoup de matériaux différents peuvent être utilisés pour l’isolation de la maison. Ils peuvent être sous forme de panneaux, de mousses, en fibre…

Les isolants minéraux

La laine de verre et la laine de roche sont les deux isolants les plus connus et les plus couramment utilisés. Ils sont très efficaces pour l’isolation thermique et leur qualité ininflammable est très appréciée, ainsi que leur bas coût. Le gros inconvénient de ces laines minérales c’est l’irritation qu’elles peuvent provoquer à la pose, si vous n’êtes pas correctement protégés par un habit de travail adéquat.

Les isolants écologiques

Les isolants biosourcés sont des laines végétales ou animales qui ont l’avantage d’être recyclables et compostables. Ce sont d’excellent isolants thermiques ayant une très bonne résistance à l’humidité. Leur caractère naturel fait que la pose est très facile et ne provoque aucune irritation. Ils sont inflammables, mais souvent traités pour être ignifuges et n’émettent pas de fumées toxiques lorsqu’il y a une combustion. Le seul inconvénient est qu’ils sont assez chers. Il convient donc de les choisir correctement en demandant l’aide à un expert.

Les isolants synthétiques

Parmi les isolants synthétiques, on peut compter le polyuréthane, le polystyrène expansé et extrudé et le polyisocyanurate. Souvent en mousse, le polyuréthane est l’un des isolants les plus efficaces et avec le meilleur rapport qualité-prix du marché. Outre son rendement thermique, il est très utile, car il peut être souple et peut être facilement injecté dans les murs ou inséré dans les fissures. Ce sont des isolants qui permettent beaucoup de liberté pour les techniques d’isolation.

Les primes disponibles pour isoler sa maison en Belgique

Plusieurs primes d’isolation sont disponibles en Belgique.


☛ Testez votre éligibilité !


Prime isolation Wallonie

En Région wallonne, vous recevez de 0,15 € à 0,90 € par kWh économisé pour tout type d’isolation. Les travaux doivent être effectués par un entrepreneur agréé et la valeur U ne peut dépasser les 0,20 W/m²K pour le toit, le plancher ou le grenier et les 0,25 W/m2K pour les autres travaux. Vous pouvez également bénéficier en plus d’un montant allant de 110 € à 660 € en fonction de votre catégorie de revenus.

Prime isolation Bruxelles

À Bruxelles, les primes varient en fonction des revenus, les travaux doivent être effectués par des entrepreneurs agréés et doivent respecter certaines conditions. Le montant est de :

  • 20 à 40 €/m² pour l’isolation du toit ou du plancher du grenier.
  • 55 à 75 €/m² pour l’isolation des murs par l’extérieur.
  • 8 à 12 €/m² pour l’isolation des murs creux.
  • 20 à 30 €/m² pour l’isolation des murs par l’intérieur.
  • 20 à 30 €/m² pour l’isolation des sols.

Prime isolation Flandre

En Région flamande, les primes sont attribuées si les travaux sont effectués par un entrepreneur. Ces primes doivent être demandées au gestionnaire de réseau, Fluvius. Les montants des primes s’élèvent à :

  • 4 €/m² pour l’isolation du toit ou du plancher du grenier (si de l’amiante est enlevé grâce aux travaux, la prime augmente à 12 €/m²).
  • 15 €/m² pour l’isolation des murs par l’extérieur (38 €/m² si amiante).
  • 5 €/m² pour l’isolation des murs creux.
  • 15 €/m² pour l’isolation des murs par l’intérieur.
  • 6 €/m² pour l’isolation des sols.

Certaines conditions doivent être respectées pour certains travaux. Vous pouvez en plus bénéficier de la prime rénovation si vous réalisez dans les cinq ans deux autres investissements qui peuvent être : d’autres travaux d’isolation, la pose de nouveaux vitrages, l’installation d’un chauffe-eau solaire, l’installation d’une pompe à chaleur ou l’installation d’un système de ventilation.

En Flandre, une autre prime est disponible si vous améliorez votre indice EPC (le PEB flamand). Vous pouvez aussi bénéficier d’avantages fiscaux.

Devis gratuit d’entreprises d’isolation en Belgique

Si vous souhaitez rénover votre maison et améliorer son isolation, n’hésitez pas à utiliser notre outil en ligne pour recevoir des devis gratuits d’entrepreneurs présents dans votre région.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés