Isolation Polyuréthane : prix, avantages et informations

Isolation polyuréthane

Le polyuréthane est l’un des meilleurs matériaux isolants qui existe sur le marché. Il assure une performance énergétique excellente et améliore considérablement le confort de l’habitat. Polyvalent, il existe sous différentes formes et peut servir à l’isolation de votre toit, sol, murs ou façade !

Vous souhaitez en apprendre davantage ? Découvrez dans cet article l’isolation polyuréthane, son prix, ses applications et ses avantages !

Vous souhaitez directement comparer les prix des professionnels de l’isolation thermique et avoir une estimation des coûts de vos travaux ? Bénéficiez d’une comparaison de prix et des conseils d’un expert en demandant un devis : c’est gratuit et sans engagement !

Comparer les prix des professionnels en isolation

Qu’est-ce que le polyuréthane ?

Obtenu à la suite de la réaction chimique de polyol, de méthylène d’isocyanate, d’agents additifs et d’un agent d’expansion (HFC ou CO2), le polyuréthane ou PUR, est un composant isolant appartenant à la grande famille des polymères et des plastiques.

Il existe sous différentes formes (solide ou liquide) et est doté d’un pouvoir isolant excellent, qui le classe parmi les matériaux les plus performants en matière d’isolation thermique.

L’isolation thermique sous chape, sous dallage, de toit, de terrasse, isolation extérieure ou intérieure… sont toutes des techniques d’application de l’isolant polyuréthane.

Pourquoi choisir l’isolation polyuréthane ?

Le polyuréthane est un isolant qui présente de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients. Afin d’en apprendre un maximum, vous trouverez dressées ci-dessous toutes les spécificités propres au polyuréthane.

Les avantages

Très performant en matière d’isolation thermique, il permet de réduire considérablement les dépenses énergétiques d’un bâtiment. Sa conductivité thermique faible et sa résistance thermique très élevée en font en effet le meilleur isolant sur le marché.

En tant que matière souple et polyvalente, qui se travaille facilement, le polyuréthane existe sous des formes multiples (panneaux, mousse, mousse projetée, chapes de tuyauteries) et s’adapte aisément à tous les types d’application (sol, toit, façade, combles…). Il dispose ainsi d’une certaine facilité de pose puisque facilement maniable.

Ses performances thermiques varient cependant selon la technique employée et le parement choisi : sous la forme de panneaux, sa conductivité est nettement meilleure que sous la forme de mousse, par exemple.

En plus d’être résistant à la compression, il résiste également très bien à l’humidité et conserve ainsi tous ses attributs, même dans les milieux humides.

La longévité de ce matériau isolant est assez impressionnante et peut atteindre jusque 50 ans. Elle dépend cependant de son application (panneaux, mousse…)!

Enfin, le nom de polyuréthane n’est plus à refaire sur le marché des artisans : les options abondent donc !  

Les inconvénients

Le polyuréthane n’est pas l’option la plus économique ni la plus écologique.

Sous la forme de panneaux, il s’agit en effet d’une matière très polluante, composée de matériaux non renouvelables et qui ne peut pas être recyclée.

De plus, sous cette forme, sa durée de vie n’est pas très longue puisqu’il convient de changer les installations après une dizaine d’années en moyenne.

Le polyuréthane, ensuite, est une matière inflammable et toxique en cas d’incendie ou de forte chaleur : il peut dégager des gaz nocifs pour l’homme, comme le cyanure d’hydrogène 11 ou le monoxyde de carbone 11.

Enfin, ses performances en matière d’isolation acoustique sont médiocres.

Quelle épaisseur pour une isolation efficace ?

Pour améliorer la performance énergétique de votre habitation et obtenir un rendement maximal sur l’isolation thermique de l’espace concerné, il est important de connaître l’épaisseur optimal du matériau isolant que vous souhaitez employer.

Le polyuréthane est un matériau très fin, qui n’a donc besoin que de peu d’espace. Trouvez ci-dessous les différents types d’épaisseur de polyuréthane adaptée au type d’isolation :

Type d’isolationType de polyuréthaneEpaisseur
Isolation rampantsMousse de polyuréthane projetéeEntre 15 et 20 cm
Isolation rampantsPolyuréthane en panneauxEntre 14 et 16 cm
Isolation mursMousse de polyuréthane projetéeEntre 10 et 13 cm
Isolation mursPolyuréthane en panneauxEntre 9 et 11 cm
Isolation solPolyuréthane en panneauxEntre 7 et 10 cm

Isolation polyuréthane : prix en Belgique

Les prix d’une isolation au polyuréthane varient énormément en fonction des types de travaux entrepris et de la forme de l’isolant. Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des prix disponibles sur le marché.

Type d’isolation polyuréthanePrix par m2
Isolation d’une toiture inclinée par l’intérieur20 à 50€
Isolation d’une toiture inclinée par l’extérieur40 à 60€
Isolation d’une toiture plate50 à 115€
Isolation du sol du grenier25 à 35 €
Isolation du sol par le bas20 à 35€
Isolation du sol par le haut20 à 35 €
Isolation des murs par l’extérieur 100 à 160 €
Isolation des murs creux15 à 30 €
Isolation des murs par l’intérieur 50 à 100 €
Isolation polyuréthane : prix en Belgique

Pour obtenir une fourchette de prix précise et avoir une idée plus claire des possibilités existants sur le marché, n’hésitez pas à demander un devis gratuit en remplissant notre formulaire en ligne.

Obtenir les prix sur mesure de vos travaux

Type d’isolants en polyuréthane

Il existe deux grandes catégories d’isolants en polyuréthane : les panneaux et la mousse projetée.

La mousse polyuréthane projetée

Mousse polyuréthane projetée

La mousse PUR dispose d’excellentes performances en matière d’isolation thermique et acoustique (la valeur d’isolation de la mousse PUR, largement supérieure à la moyenne, est comprise entre 0,025 et 0,027 Wm2K).

Elle protègera efficacement votre intérieur au moyen de systèmes de microbulles d’air et limitera nettement les déperditions de chaleur.

Projetée à l’aide d’un pistolet, sous forme liquide, la mousse se gonfle et se solidifie. Elle est capable d’épouser les aspérités des recoins de n’importe quelle surface, sans nécessité de raccords ou rejoints et exige très peu d’espace.

Cette mousse assure également une herméticité parfaite, permet d’éviter définitivement les ponts thermiques, et convient ainsi à l’isolation thermique de vos sols, de vos murs et de votre toiture (plate ou inclinée).

Lisse, durable et solide, la mousse polyuréthane ne risque pas de se tasser ou de se déplacer au fil des années. Sa durabilité dans le temps (estimée à 50 ans) offre un gros avantage, comparé aux panneaux de polyuréthane par exemple, qui doivent être changés plus rapidement.

Sa facilité de pose permet également un gain de temps énorme : une fois appliquée, la mousse n’a pas besoin de sécher, elle se durcit immédiatement.

Les panneaux isolants en polyuréthane

Panneaux en polyuréthane

Dotés d’excellentes performances thermiques (encore meilleures que la mousse polyuréthane), les panneaux en polyuréthane sont plus légers que les panneaux isolants traditionnels en plâtre, polystyrène extrudé ou de polystyrène expansé et sont faciles à manier.

Ils sont rigides, résistent correctement à la pression et à l’humidité et ne donc bougent que très peu avec le temps. Leur découpe est aisée (au cutter ou à la scie) et permet d’adapter leur application à n’importe quel espace.

Si vous faites appel à un professionnel, la pose des panneaux isolants exige cependant davantage de travail que celle de la mousse à projeter, il s’agit donc d’une option un peu plus coûteuse. : posés entre deux couches fabriquées à partir de différents matériaux (kraft, aluminium…), les plaques PUR peuvent également être associées à une plaque de plâtre.

Un pare-vapeur est souvent intégré aux panneaux, ce qui en fait un isolant bien étanche.

Quelles applications ?

Le polyuréthane existe sous des formes multiples et peut isoler différentes surfaces – de la toiture, aux murs et sols de votre maison -, selon le parement employé et la technique utilisée.

Trouvez ci-dessous tous les détails sur les techniques d’isolation thermique en polyuréthane et sur leur application.

Avant de vous lancer dans des travaux d’isolation, il est recommandé de réaliser un diagnostic thermique de l’endroit à isoler. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste, il saura vous conseiller sur les travaux à entreprendre et vous orienter dans votre choix.

Demander un diagnostic thermique

Isolation de la toiture

Jusqu’à 35% de la chaleur totale de l’habitation s’échappe vers l’extérieur en cas de toit mal isolé : procéder à l’isolation de votre toiture consiste donc en un investissement plus que rentable puisqu’elle permet de faire baisser votre facture énergique et vous confère un confort thermique amélioré en été !

Le polyuréthane peut servir de matériau isolant à cet effet : posé soit par l’extérieur soit par l’intérieur, il convient à tout type de toiture, inclinée ou plate.

Isolation d’une toiture inclinée par l’extérieur

Isolation sarking

La méthode d’isolation par l’extérieur s’appelle le « sarking », elle s’emploie pour des toitures inclinées neuves ou en rénovation.

Il s’agit d’une technique post-isolation de votre maison, qui consiste à premièrement, retirer le recouvrement de la toiture, poser les panneaux PUR directement sur la structure portante, et ensuite poser une nouvelle couverture.

L’isolation par l’extérieur crée une enveloppe isolante en continu, étanche à l’air, qui permet de se débarrasser définitivement des ponts thermiques.

Lorsqu’on pose des plaques PU, le gain d’espace de vie est considérable comparé à d’autres isolants, aux caractéristiques identiques mais à l’épaisseur plus élevée. La pression exercée sur la charpente est également considérablement réduite, grâce à la légèreté et la finesse des panneaux polyuréthane.

Isolation d’une toiture inclinée par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur s’effectue de plusieurs manières différentes :

Isolation sous les rampants
Isolation toiture intérieure

Lorsque les combles sont facilement accessibles, on peut procéder à une isolation sous les rampants, en plusieurs couches.

La technique consiste à appliquer une première couche située entre les chevrons, au-dessus d’une seconde couche (les chevrons étant les longues pièces de bois ou métal, sur lesquelles sont fixées des lattes qui soutiennent la structure du toit).

On peut employer soit les panneaux PUR soit la mousse projetée.

Isolation plancher

Réalisée depuis l’intérieur de votre toiture, cette technique est à privilégier si vos combles ne sont pas aménageables ou sont difficilement accessibles.

Elle s’effectue de deux manières différentes :

Vous pouvez pratiquer l’isolation au niveau du plancher de vos combles en posant des panneaux PUR sur le sol, ou entre les solives. Le tout est ensuite recouvert d’une couche étanche, puis de plaques de plâtre.

Autrement, l’isolation des combles peut se réaliser par soufflage, depuis l’extérieur ou l’intérieur. La mousse PUR est uniformément projetée, ce qui permet d’obtenir une couche d’isolation ininterrompue, et éliminer ainsi les points thermiques.

Contrairement à l’isolation polyuréthane par l’extérieur, l’espace de vie sera réduit en cas de travaux d’isolation par l’intérieur.

Isolation au polyuréthane d’une toiture plate par l’extérieur

Isolation toiture par l'extérieur

Il est recommandé de procéder à une isolation par l’extérieur pour les toitures plates : les panneaux PUR isolants, superposés à un écran pare-vapeur, sont placés entre l’étanchéité (ou la couverture de la toiture) et la structure (en dalle, bois, acier…).

Rigides et résistants à la compression, les plaques en polyuréthane résisteront efficacement aux charges élevées. La toiture est dite « chaude » car l’ensemble de la structure est protégé par l’isolant.

Une isolation polyuréthane par l’intérieur n’est pas recommandée en cas de toit plat, car la formation de moisissures ou des problèmes de condensation pourraient subvenir entre l’isolant et le support.

Isolation par le sol du grenier

Il est également possible de placer un isolant sur le sol de votre grenier afin de lutter efficacement contre les déperditions énergétiques importantes.

Ce procédé est mis en œuvre si votre grenier n’est pas aménagé et le sol est fait d’une plaque de béton. L’isolant est mis à même le plancher et requiert un pare-vapeur (qui est très souvent intégré sur les panneaux PUR).

Il est conseillé d’employer la mousse PUR dans le cas où le sol de votre grenier possède des enfoncements ou cavités, car elle permet de combler la moindre fissure.

Isolation du sol

Isolation sol

En fonction des fondations de votre maison et de la nature du sol, plusieurs techniques d’isolation du sol peuvent être employées, soit par le haut ou par le bas.

Ces différentes méthodes possèdent chacune leurs spécificités :

Isolation par le haut

L’isolation par le dessus est à privilégier si votre maison est construite sur un sol sur terre-plein (c’est-à-dire une surface plane et unie), ou si le vide ventilé (espace vide situé entre le sol naturel et le premier plancher de votre habitation) est trop étroit pour y faire des travaux ou non accessible.

La technique se déroule comme suit : une fois la finition initiale de votre sol est ôtée, la couche d’isolant PUR est posée sur votre plancher. Cette couche est ensuite elle-même recouverte par un nouveau revêtement de sol. Il est important de souligner que l’isolation par le haut nécessite l’adaptation de vos installations à la nouvelle finition (portes, ouvertures au sol…) et entraîne une diminution de la hauteur du plafond de votre sous-sol.

La couche isolante peut être posée sous la forme de panneaux ou de mousse PUR. Rigides et résistants à l’humidité et la compression, les plaques PUR offrent une solution idéale.

La mousse projetée est également une option intéressante : une fois appliquée, elle comble chaque recoin et assure une étanchéité totale, sans l’application de couche de remplissage complémentaire (contrairement aux panneaux). Elle doit cependant être poncée afin d’obtenir un résultat lisse et égal.

Isolation par le bas

L’isolation polyuréthane par le dessous nécessite la présence d’un sous-sol non chauffé (garage, cave…) ou d’un vide ventilé suffisamment haut, car le plafond de cet espace servira de lieu de pose à l’isolant.

Les panneaux PUR sont placés au niveau du plafond de la pièce située sous votre sol. Par leur rigidité et résistance, ils permettent d’éviter les risques d’affaissement ou la formation de fissures.

La mousse est employée dans le cas où le plafond du sous-sol est difficilement accessible.

Isolation des murs

Isolation des murs par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur de vos murs permettra d’isoler votre maison du chaud et du froid grâce à la pose de panneaux PUR sous la couche de finition. Ce procédé est aussi bien employé dans le cadre de travaux de rénovation que de travaux de construction.

Grâce à ce procédé, les ponts thermiques seront définitivement évités et les déperditions d’énergie limitées. De plus, comme l’ensemble des travaux auront lieu à l’extérieur, il n’y aura pas de perte d’espace intérieur.

Une fois les panneaux isolants fixés et recouverts d’une nouvelle couverture de façade, un bardage (en bois, crépi, PVC…) vient compléter l’ensemble.

Isolation des murs creux

Isolation injection mousse PUR

Les maisons construites entre les années 1920 et 1980 sont généralement dotées de murs creux. Cette technique était supposée offrir une isolation efficace des intérieurs en briques, cependant, ce procédé ne suffit plus aujourd’hui pour correctement isoler son intérieur.

Pour remédier à cette isolation insuffisante, vous pouvez combler le vide d’air, caractéristique des murs creux, en injectant de la mousse PUR entre les parois de briques. La mousse se propage et se solidifie en une couche isolante uniforme, qui vient combler chaque petit recoin.

Son application est rapide est facile à mettre en œuvre, mais il est obligatoire de faire appel à un professionnel.

Demander un devis gratuit pour mon isolation

Isolation des murs par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur des murs peut s’effectuer en posant directement des panneaux rigides de polyuréthane sur l’intérieur du mur (s’il est sec et plane), surmonté d’un pare-vapeur et d’une finition. Ce procédé-ci permet de gagner plus d’espace.

La deuxième méthode consiste à projeter le matériau isolant (ici, la mousse PUR) directement sur le mur intérieur. Contrairement à la première technique, l’isolation par projection permet de corriger certains de défauts de planéité des parois.

Enfin, une troisième méthode peut être envisagée : elle consiste en la construction d’une contre-cloison parallèle, ou paroi auto-stable, suivi du remplissage de l’espace entre le mur existant et la paroi auto-stable par le matériel isolant (mousse ou panneaux).

L’isolation par l’intérieur est cependant une technique délicate, qui exige beaucoup de contraintes avant de se lancer dans les travaux (climat intérieur normal, murs secs et étanches, lisses et en bon état…) et réduit la surface habitable.

Puis-je appliquer cette technique d’isolation moi-même ?

Isolation polyuréthane soi-même

La pose de panneaux PUR est accessible aux bricoleurs amateurs, mais il est cependant recommandé de faire appel à un professionnel. La technique requiert en effet un certain savoir-faire, avec de nombreuses contraintes pratiques à prendre en considération : le choix du matériau, sa technique d’application, l’état de la surface à isoler, la compatibilité avec l’isolant etc.

En ce qui concerne l’application de la mousse de polyuréthane, sa prise en charge doit obligatoirement être effectuée par un spécialiste ! La mousse PUR peut en effet engendrer de nombreux risques pour la santé lors de son application.

Le procédé exige donc des compétences techniques, une expertise et un équipement de sécurité spécialisé (lunettes de protections, combinaison intégrale, masque à filtre…), que seuls des experts peuvent se procurer.

Projeter de la mousse consiste à en maîtriser sa propagation, en s’assurant de l’uniformité de l’isolant et d’une épaisseur adéquate au support.

Faire appel à un spécialiste pour mon isolation

Ai-je droit à une prime pour isoler ma toiture ?

Primes isolation

Si vous décidez de vous lancer dans un projet d’isolation, vous pourrez prétendre à de nombreux avantages financiers et primes. Encouragés par l’état, les projets de réduction énergétique bénéficient en effet d’une panoplie d’aide financière. En voici quelques exemples :

  • Réduction d’impôt : sous certaines conditions, vous bénéficiez d’une réduction de 30% dans le cadre de travaux d’isolation entrepris en Wallonie.
  • Taux de TVA réduit : de 21%, votre TVA est réduite à 6% sur vos travaux d’isolation, à condition que votre logement ait passé le cap des 10 années de vie.
  • Primes régionales : la Wallonie et Bruxelles-Capitale offrent des « primes isolation ». En Wallonie, une prime unique est prévue pour l’ensemble de vos travaux et dépend de votre revenu et de la consommation énergétique engagée. A Bruxelles, votre prime est octroyée en fonction de la surface à isoler et de votre revenu.
  • Primes communales : les primes régionales peuvent être accompagnées de primes communales. A vous d’aller vous renseigner auprès de votre maison communale !
Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés