Quel type de châssis de fenêtre choisir ? Comparatif et prix en Belgique

Quand vous envisagez la construction ou la rénovation d’un bâtiment, la maîtrise de différents éléments est essentielle, y compris le choix des fenêtres. Loin d’avoir uniquement un rôle esthétique, les fenêtres sont indispensables à votre confort et contribuent à l’efficacité énergétique de votre logement. Les châssis de fenêtres sont disponibles en plusieurs matériaux : aluminium, bois ou PVC. Chacun présente des caractéristiques et des avantages qu’il faut avoir en tête au moment de l’achat.

Avec ce guide pour la Belgique, nous tenons à vous fournir les informations utiles qui vous aideront à choisir le type de châssis qui convient le mieux à votre maison.

☛ RECEVEZ PLUSIEURS DEVIS GRATUITEMENT

châssis en belgique

Prix indicatifs des châssis

Voici quelques indications concernant les prix des différents types de châssis. Vous trouverez plus d’informations dans la suite de cet article.

Châssis Dimensions Prix
Châssis PVC 115×100 cm 80 à 300€
Châssis aluminium 100×100 cm 800€ à 1500€ (pose incluse)
Châssis bois 100×100 cm 500€ à 700€ (pose incluse)

JE SOUHAITE RECEVOIR DES DEVIS GRATUITS

Les châssis en PVC

Les avantages des châssis en PVC

Quand on en vient au choix des menuiseries, les châssis en PVC ont plutôt bonne réputation. Leur pouvoir isolant et leur durabilité font partie de leurs caractéristiques les plus saillantes.

En effet, ce type de châssis est recommandé si vous souhaitez optimiser le rendement énergétique de votre logement. Du fait d’un très faible coefficient de transmission thermique, ils assurent une très bonne isolation thermique. Ils isolent aussi parfaitement des bruits extérieurs. Leur étanchéité à l’air, au vent et à l’eau est un réel atout et un gage de confort.

Ils sont disponibles en différents profilés et se déclinent en plusieurs coloris. Cela permet de les adapter en toute simplicité au style architectural de votre habitation. Il y a donc une grande facilité à trouver des finitions à votre goût, y compris des imitations bois ou aluminium. Robustes et sécurisés, ils n’exigent pas d’entretien particulier et résistent très bien aux agressions des agents atmosphériques.

châssis en pvc

Les prix des châssis PVC

Côté prix, ces châssis sont aussi réputés être les plus abordables du marché. Mais comme vous pouvez vous en douter, leurs tarifs sont variables en fonction de leur gamme, de leurs dimensions et de leurs caractéristiques. Nous vous fournissons à titre indicatif, des prix attribués à des châssis en PVC standard, c’est-à-dire avec un simple double vitrage et une finition classique.

Avec une fenêtre mesurant 115 cm x 100 cm, le prix minimal se situe autour de 80 € avec une fourchette haute qui atteint 300 €. Les tarifs augmentent naturellement quand on passe à des tailles plus grandes. Pour une fenêtre de 135 cm x 120 cm, la fourchette des prix se situe entre 120 € et 130 €.

Quant au prix de pose, il est d’environ 480 € en moyenne pour une fenêtre 115 cm x 100 cm. Il monte à peu près à 530 € pour des dimensions de 135 cm x 120 cm. Nous tenons à préciser que les prix dépendent en grande partie des artisans et qu’ils sont fluctuants en fonction du chantier.

Les châssis en aluminium

Les avantages des châssis en aluminium

Les châssis en aluminium sont caractérisés par leur finesse et leur élégance. Clairement tendance, ils se prêtent à différents styles d’architecture. Ils arrivent aussi à combiner légèreté et résistance, des propriétés qui leur confèrent une remarquable durabilité.

L’exposition à la pollution atmosphérique n’altère que très peu l’aluminium qui arrive à conserver son intégrité. Vous n’aurez en outre pas beaucoup d’efforts à faire pour entretenir les châssis constitués de cette matière.

Imputrescible, l’aluminium ne se fissure pas. Sa stabilité est utile à la conception de fenêtres de grande taille, ce qui est réellement pratique pour faire du sur-mesure. Les performances en isolation thermique et acoustique des châssis en aluminium n’est plus aujourd’hui une préoccupation.

En effet, actuellement l’usage recommande de coupler un rupteur thermique aux profilés en aluminium. Les rupteurs en question peuvent être de la résine PU (polyuréthane), des barrettes en PVC ou en polyamide. Disponible en une large palette de couleurs et de finitions, l’aluminium se présente aussi comme un matériau recyclable.

châssis en aluminium

Le prix des châssis en aluminium

Pour ce qui touche aux prix, sachant qu’ils sont influencés par différents éléments, nous vous indiquons uniquement des tarifs référence. Ils concernent des fenêtres à double vantaux aux dimensions communes.

Ainsi en passant d’une fenêtre qui mesure 100 cm x 100 cm à une autre mesurant 100 cm x 150 cm, les prix varient entre une fourchette basse de 800 € et une fourchette haute s’élevant jusqu’à 1500 €. Ces tarifs incluent la fourniture du matériel et la pose.

Les châssis en bois

Les avantages des châssis en bois

Le bois reste un matériau incontournable. Il est connu pour sa robustesse et sa durabilité. Impressionnant de longévité, il est aussi caractérisé par sa grande stabilité. Mais s’il est un domaine dans lequel il s’illustre le plus, c’est sans aucun doute sa capacité isolante aussi bien sur le plan thermique qu’acoustique.

Avec une conductivité thermique basse, c’est également un excellent isolant naturel. En effet, avec ce type de structure, vous n’avez presque aucun pont thermique. Les risques de déperdition d’énergie sont donc considérablement réduits. Les châssis en bois sont des installations sûres et difficiles à forcer, ce qui limite les effractions.

Sur un plan purement esthétique, il peut se fondre dans des styles modernes ou plus classiques. Les teintes, les coloris ou les finitions sont extrêmement variées et dépendent de l’essence de bois choisie. Afzélia, Merbau, Pin, Sapelli, Mélèze ou Eucalyptus, diverses options s’offrent à vous. Gardez cependant en tête que l’entretien requiert plus d’attention, sans pour autant être contraignant.

En règle générale, un traitement contre les insectes et les champignons, en plus de l’application de peinture suffit à les protéger durant de nombreuses années. S’il est traité, la routine d’entretien est beaucoup plus simple et ne nécessite que de l’eau et une éponge. Autre détail d’importance, à l’image de l’aluminium, le bois est aussi recyclable.

bois châssis

Les prix des châssis en bois

Quant au prix des châssis en bois, nous devons reconnaître qu’il s’agit d’un matériau relativement cher. Les tarifs se rapprochent plus de ceux de l’aluminium. Ainsi, pour une fenêtre de 100 cm x 100 cm, le budget à prévoir pour la fourniture du matériel et la main d’œuvre est compris entre 500 € et 700 € environ.

Avec une taille de fenêtre de 100 cm x 150 cm, la facture s’élève jusqu’à 1000 €. Les prix peuvent changer du simple au double en fonction de la provenance du bois. Il convient donc de s’informer en amont sur l’essence concernée.

Châssis fenêtres et portes: comparez des devis gratuits

Vous êtes à la recherche d’un fabricant de châssis en Belgique ou souhaitez des informations complémentaires ? Vous avez encore un doute sur quel type de châssis choisir ? Avec Guide-renovation.be recevez jusqu’à 5 devis sans engagement de profesionnels de votre région (Bruxelles, Wallonie, Flandre).
je demande des devis GRATUITS et sans engagement dès aujourd’hui

Combinaison de matériaux pour les châssis de fenêtres

Chacun des matériaux que nous avons pris le temps de présenter jusqu’ici ont des avantages indéniables. Mais savez-vous qu’il est possible de les combiner pour obtenir des châssis composites ? La combinaison se fait par deux avec un assemblage PVC/aluminium, bois/aluminium, ou PVC/bois. Généralement, l’aluminium se retrouve sur la surface extérieure, les autres matériaux étant réservés pour la face intérieure.

Grâce à cette mixité, vous profitez des vertus de chaque matériau, ce qui vous permet d’avoir un châssis beaucoup plus performant. Ces profilés sont optimisés pour tirer le meilleur parti des matériaux. Ainsi, un châssis composé d’un alliage Alu/PVC, met en avant l’aspect esthétique et la durabilité de l’aluminium à l’extérieur, tout en profitant du pouvoir isolant du PVC en intérieur.

Les combinaisons étendent les options de personnalisation des châssis et permettent dans une autre mesure d’en réduire le coût. En effet, un composite Alu/PVC revient moins cher qu’un châssis exclusivement fait en aluminium.

Châssis double ou triple vitrage ?

Indissociable du châssis, le vitrage est un composant dont l’importance ne peut être occultée. Loin d’être uniquement un élément esthétique, il est déterminant pour l’efficacité du châssis. Aujourd’hui, le triple vitrage se présente comme la meilleure option pour jouir de performances thermiques optimales. Toutefois, son coût élevé peut être un frein à l’achat, d’autant plus que le double vitrage suffit largement dans la majorité des cas.

Il faut donc passer outre le critère du prix pour justifier le choix du triple vitrage. D’emblée, on relève un plus grand pouvoir isolant, avec une efficacité qui surpasse largement celle du double vitrage. En effet, là où le double vitrage dispose uniquement d’une seule lame d’air ou de gaz, le triple vitrage en compte 2.

Cette double barrière, ajoutée à la triple couche de verre renforcent son pouvoir isolant de façon significative. Cette différence se ressent sur les prix : comptez 150 €/m² au minimum pour l’achat de nouveaux châssis double vitrage et au moins 240 € ou plus pour un châssis triple vitrage. Pour se décider entre le double et le triple vitrage, il faut tenir compte du type de construction qu’il intègrera.

En effet, le triple vitrage est beaucoup plus indiqué pour une maison passive. Cependant, son importance est à relativiser dans un logement qui n’a pas cette prétention. Dans ce type d’habitat, du double vitrage ou du vitrage à haut rendement est suffisant, à condition que l’isolation globale soit bonne.

Il y a donc une véritable réflexion à mener sur le choix ou non du triple vitrage afin d’éviter un investissement non justifié.

Les questions à se poser avant de faire son choix

Que vous ayez en tête une nouvelle construction ou une rénovation, le choix de vos nouveaux châssis de fenêtres, quel qu’il soit, doit découler d’une analyse des options que vous avez en main. On s’attardera en premier sur votre budget. Plus il est élevé et plus vous pouvez monter en gamme. Mais s’il est plutôt réduit, le meilleur choix à faire est celui du PVC qui offre un rapport qualité/prix indéniable. Attention ! Ici, il ne s’agit pas de faire le choix du « moins cher », mais d’avoir un équilibre entre le prix et les performances du châssis.

Une fois votre budget établi, vous aurez en tête une fourchette de prix précise qui orientera vos prochains choix. Elles s’articulent principalement autour des performances des châssis. Sur ce plan, le PVC est un excellent compromis, tant par la qualité de son isolation que par son esthétique ou sa durabilité. Cependant, avec un budget conséquent, rien ne vous empêche d’opter pour un châssis en bois qui est de loin, la menuiserie présentant les propriétés isolantes les plus remarquables.

Son caractère chaleureux en fait par ailleurs un matériau très apprécié. Facile à travailler, il peut se décliner sous différentes formes, y compris celles les plus inhabituelles.

Dans la même gamme de prix, vous avez l’aluminium. Ses caractéristiques : bon isolant thermique, esthétique, durabilité, facilité d’entretien en font le candidat idéal pour des fenêtres modernes. En peu de mots, si vous cherchez à investir dans un matériau qui vous accompagnera longtemps, vous pouvez miser sur l’aluminium.

Quant au vitrage (double ou triple), outre ses performances thermiques ou phoniques, d’autres critères méritent qu’on s’y attarde. S’agit-il d’un vitrage anti-effraction ? Si oui, quelle est l’épaisseur du verre ? C’est un paramètre qui influe sur le prix du vitrage. Souhaitez-vous avoir du verre teint, transparent ou avec une finition particulière ? Plus vous vous éloignez des standards et plus les tarifs augmentent.

Aussi un double ou un triple vitrage contenant du gaz (argon) est plus onéreux qu’un vitrage avec une lame d’air.

☛ RECEVEZ JUSQU’A 5 DEVIS GRATUITS

Comment entretenir ses châssis ?

Si tous les nouveaux châssis en PVC ou en aluminium peuvent se passer d’un entretien régulier, ce n’est pas forcément le cas des profilés en bois. Il faut d’abord adapter l’entretien au type de bois constituant la structure.

Une opération nettoyage ou d’entretien doit être pensée au moins une fois par an pour les châssis en alu, en PVC ou en bois. Pour ces derniers, un traitement protecteur peut être requis au bout d’une certaine période (3, 4 ou 5 ans). Tout dépendra de l’essence de bois et de l’environnement dans lequel il se trouve. Si le châssis est régulièrement en contact avec des agents atmosphériques, il est préférable d’apporter un soin particulier à son entretien.

entretien des châssis portes et fenêtres

Qu’en est-il du changement des châssis ?

Choisir les bons châssis peut vous faire économiser sur votre facture d’énergie. Aussi est-il recommandé d’opter pour des menuiseries qui réduisent les ponts thermiques et optimisent votre confort.

Si vos fenêtres sont équipées d’un simple vitrage, pensez à les changer contre des châssis avec un double ou un triple vitrage. De même, si vos menuiseries datent de plus de 20 ans, il serait judicieux de leur substituer des châssis récents pour gagner en performances.

Les différents primes disponibles en Belgique

L’achat de nouveaux châssis est un investissement conséquent. Il peut heureusement être amorti par différentes primes. Disponibles à Bruxelles, mais aussi dans les régions wallonne et flamande, elles s’adressent à une catégorie de ménages et sont soumises à certaines conditions.

Bruxelles et la Wallonie se partagent la prime châssis dont l’objectif est le financement de travaux d’optimisation énergétique de bâtiments.

En Flandre, vous pouvez prétendre à la prime du gestionnaire de réseau établie à 8€/m², à la prime à la rénovation ou la prime totale à la rénovation. Celle à la rénovation peut couvrir jusqu’à 30 % des travaux alors que la prime totale à la rénovation peut monter à 4750 €.

☛ RECEVEZ JUSQU’A 5 DEVIS GRATUITS

Bien choisir son fabricant et installateur

Au vu de tout ce qui précède, il apparaît clairement que le châssis est un élément d’une importance capitale. Sa qualité est par conséquent primordiale et dépend de son fabricant. Ce dernier se doit d’être choisi avec soin. Pour décider du bon, il faut nécessairement se pencher sur ses produits. Certaines caractéristiques sont à passer à la loupe comme la performance thermique, la sécurité et la fiabilité.

Pour l’isolation par exemple, nous vous rappelons que plus sa valeur, exprimée en Uw ou Ug, sera faible meilleure sera la performance énergétique du châssis.

Avant d’acheter des châssis, choisissez les fabricants qui se montrent les plus rigoureux dans les tests qualité de leurs produits. Assurez-vous que la sécurité de tous les châssis soit la plus optimisée possible, notamment par la présence de verrous ou de vitrage anti-effraction.

Pour éviter toute mauvaise surprise, choisissez uniquement un fabricant ou un installateur confirmé et expérimenté. Cela vous garantit non seulement du matériel de qualité, mais aussi une pose faite en bonne et due forme. Pour évaluer les différentes offres des professionnels dans votre région, demandez dès maintenant votre devis détaillé.