Une véranda petit budget, c’est possible ?

Véranda

Vous rêvez d’une véranda, mais vous avez peur que cela coûte trop cher ? Détrompez-vous, une véranda n’est pas réservée qu’aux grands budgets. Il est possible de construire une véranda à moindre prix.

Comment ? Le prix d’une véranda dépend de facteurs tels que le matériau, le vitrage, les options supplémentaires (comme le chauffage), etc. Le prix de votre véranda est en grande partie entre vos mains. Dans cet article, nous vous aidons à faire les bons choix.

👷 Comparer les constructeurs de vérandas 👷

Outre le choix du matériau, de la taille, des options, etc., le prix de votre véranda dépend également du constructeur de la véranda. Comparez jusqu’à 5 offres de prix des meilleurs spécialistes en vérandas et économisez jusqu’à 30%. C’est totalement gratuit et sans aucune obligation !

👉 Recevez des devis gratuits

Lorsque vous choisissez de construire une véranda, il est important de faire les bons choix tels que le bon matériau, la taille, le type de vitrage… Ces facteurs déterminent non seulement le confort et l’aspect de votre véranda, mais aussi son prix.

Plus c’est gros, plus c’est cher

Tout d’abord, le prix de votre véranda dépendra de sa taille. Plus la véranda est grande, plus il faudra avoir de matériaux de construction et plus les coûts de la main-d’œuvre seront élevés. En effet, une grande véranda demandera plus de temps de travail.

Une petite véranda d’une taille de 6 m² coûte en moyenne entre 2000 et 12 000 euros. Beaucoup optent pour des vérandas de taille standard, c’est-à-dire d’une surface comprise entre 10 et 15 m². Son prix varie entre 6 000 et 25 000 euros. Si vous optez pour une grande véranda d’au moins 20 m², vous devrez débourser entre 15 000 et 55 000 euros.

Il est également préférable d’opter pour une véranda standard plutôt que pour une véranda sur mesure aux formes complexes. Il va sans dire que la véranda standard coûte bien moins cher. 

➜ Réduisez le prix en optant pour une véranda de taille petite à moyenne.

Belle véranda extérieure

Le matériau : aluminium, bois ou PVC ?

Lorsque vous choisissez le matériau de votre véranda, vous avez le choix entre l’aluminium, le PVC et le bois. L’aluminium est le matériau le plus cher, coûtant facilement entre 15 000 et 50 000 euros. Malgré son prix, il présente un certain nombre d’avantages. L’aluminium est un gage de durabilité, il s’adapte à tous les styles de maisons et ne nécessite que peu ou pas d’entretien. 

Si vous préférez un style traditionnel ou rustique, une véranda en bois est le choix le plus évident. Vous pouvez choisir parmi différentes sortes de bois, ce qui se traduit par un prix variant entre 15.000 et 45.000 euros.

Enfin, il y a le PVC. Il s’agit du matériau le moins cher et il est donc idéal pour les petits budgets. En outre, le PVC est le matériau le plus isolant. Les vérandas en PVC sont souvent vendues en kits et en petits formats. Pour ce type de véranda, il faut compter un budget compris entre 8000 et 25 000 euros

➜ Le PVC est le matériau le moins cher et le plus isolant.

Vitrage et toiture : le bon marché peut coûter cher

Choisir la bonne toiture et le bon vitrage pour les murs, c’est moins évident. Le matériau le moins cher peut en fait être plus coûteux sur le long terme.

Le vitrage de la toiture

Si vous souhaitez un toit translucide, vous avez le choix entre les feuilles synthétiques (en polycarbonate) et le verre. Les feuilles de plastique sont les moins chères (de 15 à 20 euros par m²), mais elles laissent passer beaucoup de chaleur en été et, en hiver, la chaleur se perd rapidement par le toit.

Au lieu de devoir investir dans un système de climatisation ou de chauffage coûteux ou de faire remplacer votre toit à long terme, il est préférable de choisir une couverture de toit en verre isolant à haute performance. Il existe également un verre à contrôle solaire. C’est plus cher que le plastique, mais cela permet de garder la chaleur en été et au final, cela fait économiser sur le chauffage et la climatisation.

Si un toit translucide n’est pas indispensable, vous pouvez opter pour des tuiles ou des ardoises (25 à 65 euros par m²) ou du zinc (70 euros par m²).

Belle véranda intérieure

Le vitrage des murs

Le même principe s’applique aux murs. Le double vitrage est moins cher, mais il laisse passer plus de chaleur. Le triple vitrage coûte plus cher, mais peut vous éviter d’avoir à investir dans la climatisation, les stores ou le chauffage.

Pour faire le bon choix, vous devez réfléchir à l’usage que vous souhaitez faire de votre véranda et vous devez également tenir compte de son emplacement. Votre véranda est-elle orientée vers le sud ? Dans ce cas, les vitrages isolants et pare-soleil ne seront pas un luxe inutile.

➜ Au lieu de devoir investir à long terme dans une climatisation, un chauffage ou un meilleur vitrage, il est préférable de choisir un verre isolant (et anti-UV) à haut rendement.

Finitions et suppléments

Des pierres naturelles ou des carreaux de céramique coûteux ? Des éclairages classiques ou des spots LED intégrés ? Un brise-soleil ? En ce qui concerne les finitions et les options supplémentaires, il est toujours important de peser la valeur ajoutée de la variante la plus chère, sans trop compromettre la qualité, car cela nécessiterait des réparations après quelques années.

Comparer les constructeurs de vérandas

Enfin, le prix de votre véranda dépend également du constructeur de vérandas que vous choisissez. Les heures de travail, les frais de déplacement, les fournisseurs de matériaux, le service après-vente… ces coûts peuvent entraîner une grande différence de prix.

➜ Comparez les devis de différents spécialistes de la véranda ! Ils seront également en mesure de vous donner d’excellents conseils sur les choix que vous êtes sur le point de faire.

👇 Demandez votre devis ci-dessous ! C’est totalement gratuit et sans obligation 👇