Chauffage écologique et économique : quelle est la meilleure option ?

Le dernier rapport du GIEC a dressé un tableau bien peu réjouissant quant à l’avenir de notre planète (+ 1,5°C d’ici 2030). Les experts climatologiques ont lancé un avertissement des plus sévères, incitant plus que jamais les citoyens au changement de leurs habitudes de consommation. Vous aussi vous souhaitez prendre part à la transition écologique ? Un moyen parmi les plus efficaces pour accorder les paroles aux actions est de se tourner vers une source d’énergie verte pour le chauffage de votre maison.

Dans cette logique éco-responsable, nous vous aidons à naviguer entre les différents modes de chauffage, des plus écologiques aux plus abordables. Bienvenue dans le monde des combustibles renouvelables et des économies d’énergie ! 😉

Le bon vieux chauffage au bois

pellets en pleine combustion

Jeter une bûche dans le feu, c’est un geste vieux comme le monde. Pour un retour aux énergies combustibles propres, tournez vous vers la version moderne du feu de camp : les pellets. Leur rendement est bien plus élevé !

  • Comme chauffage central, optez pour une chaudière à pellets (8 000 à 12 000 € pour une chaudière classique – 12 000 à 15 000 € pour une chaudière à condensation).
  • Sinon, un poêle à pellets constitue un excellent chauffage d’appoint (et coûte entre 1000 et 4000 €).

Grâce à un thermostat intégré, vous avez la possibilité de régler l’appareil sur la température idéale. L’approvisionnement en pellets est aussi entièrement automatisé.

Il s’agit d’un système très écologique car le combustible utilisé est renouvelable et parmi les moins chers du marché, ce qui en fait aussi un investissement rentable.

Investissez durablement dans le chauffage solaire

panneaux solaires sur le toit d'une maison

Le photovoltaïque est de plus en plus abordable. Avec les dernières avancées technologiques, un modèle de panneau solaire récent coûte 3 fois moins cher qu’il y a 10 ans ! De nos jours, une installation moyenne (14 panneaux solaires) – capable de couvrir les besoins énergétiques d’un ménage classique (avec une consommation annuelle moyenne de 4000 kWh) – tourne autour de 5500 €.

Là où cela devient vraiment intéressant, c’est sur vos factures d’électricité. Vous pouvez réaliser des économies entre 1000 et 1400 € par an, soit entre 25 000 et 40 000 € d’économies au total. Avec un retour sur investissement estimé à 4 ou 5 ans, il s’agit certainement de l’une des installations écologiques les plus rentables.

Cependant, avec l’ensoleillement modéré qui règne sur nos latitudes, il est difficile de devenir complètement autosuffisant grâce à l’énergie solaire. Pour une installation encore plus performante et écologique, pensez à combiner vos panneaux avec une pompe à chaleur.

Tirez parti des éléments avec une pompe à chaleur

pompe à chaleur air-air

Saviez-vous qu’il est possible de se passer de combustibles, tout simplement ? C’est la promesse que font les pompes à chaleur qui tirent profit de l’énergie des éléments. Elles extraient la chaleur présente dans l’environnement naturel et la réutilisent pour le chauffage de votre habitation.

Il en existe 5 types :

  • La pompe à chaleur eau-eau : extrait la chaleur des nappes phréatiques, lacs et cours d’eau, si vous en avez près de chez vous (+/- 15 000 €).

  • La pompe à chaleur géothermique : capte l’énergie du sol grâce à un réseau de capteurs enfuit sous votre terrain (+/- 10 000 €).

  • La pompe à chaleur air-eau : transforme l’air extérieur en énergie, via un cycle d’eau (+/- 7500 € à 12 500 €).

  • La pompe à chaleur air-air : fait circuler l’air chaud dans votre logement et rafraîchit votre intérieur en été (+/- 2500 €).

  • La pompe à chaleur hybride : combine ingénieusement les avantages d’une pompe à chaleur air-eau et d’une chaudière à gaz (+/- 5000 € à 7000 €).

Bien qu’elles aient besoin d’électricité pour fonctionner, leur consommation est relativement faible. Les pompes à chaleur ont un rendement qui diffère en fonction du type de pompe. Globalement, les plus rentables sont les pompes à chaleur géothermiques et les plus abordables sont les pompes à chaleur air-air.

Réduisez votre consommation d’énergie avec un chauffage par le sol

sol chauffant

Un système de chauffage par le sol améliore votre confort thermique tout en réduisant vos dépenses énergétiques. En effet, le chauffage par le sol repose sur un réseau de tuyaux chauffants qui fonctionne à basse température. Fini les pertes d’énergie lors de la distribution de la chaleur, qui d’ailleurs est bien répartie partout dans la pièce.

Autre avantage : un plancher chauffant est parfaitement compatible avec l’énergie solaire, pour une transition encore plus écologique.

En revanche, vous devrez compter sur des travaux encombrants et l’investissement est onéreux : entre 50 et 350 €/m².

Brulez moins de combustibles grâce aux chaudières à condensation

chaudière à condensation

En réalité, si vous souhaitez installer une nouvelle chaudière, vous ne pouvez qu’opter pour une chaudière à condensation … Bien plus écologiques que les chaudières traditionnelles, leur utilisation est imposée par les normes européennes depuis 2015.

Grâce à leur excellent rendement (jusqu’à 110 %), les chaudières à condensation brûlent moins de combustibles, ce qui signifie que les émissions de gaz carbonique et d’oxyde d’azote sont réduites.

Vous pouvez en obtenir une pour un prix compris entre 1.500 et 4.000 € pour une chaudière au gaz naturel. Par contre, avec un tel système vous dépendrez de la fluctuation des prix du réseau de distribution. Cela reste aussi la moins écologique des solutions présentées dans cet article.

Le radiateur infrarouge, un chauffage d’appoint écologique

Le radiateur infrarouge ne fonctionne pas comme les autres radiateurs électriques. Au lieu de chauffer l’air ambient, il chauffe les parois et objets qui sont exposés à ses rayons infrarouges. La chaleur émise est ensuite réverbérée dans toute la pièce ; et la sensation de chaleur est très agréable, semblable à celle que l’on ressent en s’exposant au soleil.

Cette technologie assez récente est parfaite en chauffage d’appoint, pour rester au chaud le soir sur votre terrasse ou même à l’intérieur, dans une grande pièce de vie.

Le prix dépend du type de modèle choisi et de la superficie à chauffer. Il est généralement compris entre 350 et 1000 €.

Mixer les énergies vertes

Quoi qu’il en soit, il semblerait que la meilleure solution pour augmenter le rendement de ses installations vertes réside dans le mix de celles-ci. En associant des panneaux solaires avec un plancher chauffant ou une pompe à chaleur, ou une chaudière à condensation avec un poêle à pellets par exemple. Cela vous permettrait de devenir plus autosuffisant sans pour autant dépendre d’un un seul élément à la fois.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés