Les dangers de l’humidité

les dangers de l'humidité

La majorité des logements en Belgique sont touchés par des soucis d’humidité. Puisque l’on n’en connaît pas directement la provenance, nous sommes tentés de les laisser de côté. Or, cette teneur en vapeur d’eau peut non seulement nuire à votre maison mais aussi impacter votre santé ! Nous faisons le point sur 3 causes qui expliquent ce phénomène et quels sont les risques que vous encourez si vous n’en venez pas à bout. 

Causes 

Infiltrations d’eau 

infiltrations d'eau

Au même titre que le toit, les façades de la maison sont le plus exposées aux agressions extérieures. Entre le gel, la pluie et le vent, c’est normal que les murs se dégradent au fil des années. Cependant, il convient de les vérifier à chaque saison pour éviter des détériorations plus graves.

Si vous laissez les murs et leurs menuiseries s’affaiblir, ils deviennent moins étanches, plus poreux et plus sensibles aux infiltrations. Ils peuvent aussi laisser apparaître des fissures ou des craquelures qui sont le meilleur moyen pour que l’eau de pluie se faufile à l’intérieur de chez vous. 

Une fois infiltré, un liquide imbibe toutes les surfaces qu’il trouve à une vitesse fulgurante.. Le toit, les caves, les sols, les séparations intérieures, rien n’est épargné ! Alors, prenez garde car ce qui semble être de simples taches d’eau peut provoquer de la moisissure de toute sorte qui grandit et devient plus dure à éliminer. 

Condensation

Condensation sur la fenêtre

Petite piqûre de rappel : la vapeur d’eau dégagée lors d’une douche ou de la préparation d’un repas n’est rien d’autre que l’eau chaude qui se trouve dans son état gazeux.

Un phénomène physique se produit lorsque cette vapeur entre en contact avec une surface plus froide. Elle se transforme alors en liquide sous forme de petites gouttes que vous voyez sur votre matériel électro-ménager, sur les miroirs ou sur les fenêtres. 

Dans chaque logement il y a de la condensation, c’est quelque chose de normal ! Mais ce qui est problématique c’est la condensation qui ne s’évacue pas. En effet, les plateformes restent humides trop longtemps et c’est l’air intérieur qui s’humidifie à son tour. Par manque d’aération, la buée finit par stopper la bonne circulation de l’oxygène dans l’air. 

Remontées capillaires

remontées capillaires

Elles surviennent souvent dans les anciennes habitations de plus de 20 ans. En effet, ces dernières étaient construites selon des aménagements favorables au drainage de l’eau. Mais le développement urbain moderne a déclenché une rétention d’eau des terrains et donc celle-ci se dégage moins facilement qu’auparavant. 

Lors de remontées capillaires, que l’on appelle aussi “humidité ascensionnelle” ou “capillarité”, l’eau touche les sols. Les eaux souterraines atteignent en premier lieu les caves et remontent progressivement dans les briques et les fondations car toutes les constructions sont reliées.

En plus, de nombreux matériaux tels que les revêtements plastiques, les isolants synthétiques ou les joints faits à base de ciment ont tendance à emprisonner l’eau, ne lui laissant aucun autre choix que de s’étendre. De cette manière, elle peut atteindre sans difficulté le rez-de-chaussée voire même les étages supérieurs. 

Conséquences

Votre santé 

Effet de l'humidité sur votre santé

Sachez-le, l’humidité a un réel impact sur votre santé ! On ne parle pas de décès si quelques malheureuses gouttes persistent sur le miroir de votre salle de bain. Cependant, l’humidité qui en découle peut quand même vous rendre la vie compliquée puisque vous respirez un air malsain

Tout d’abord, cela peut se manifester par un petit dérangement. Il arrive que vous ayez du mal à dormir et quand c’est le cas ce n’est pas un sommeil profond.

Vous pourriez aussi ressentir des douleurs articulaires, sans même avoir fait de sport ! Les personnes âgées, par exemple, ressentent souvent des douleurs au niveau de leurs articulations quand la météo se refroidit ou par temps de pluie. Par conséquent, vivre dans un environnement humide peut tout à fait engendrer de l’arthrose ou de l’arthrite. 

Ensuite, le problème peut devenir plus important. On pense d’abord aux tensions respiratoires : asthme, rhinite, bronchite, etc. Ces inflammations sont généralement causées par les substances toxiques que libèrent les moisissures, les acariens et les champignons. Eux-mêmes sont des éléments nocifs provoqués par l’humidité. Puis, on peut aussi souffrir d’irritations de la peau sous forme de rougeurs, de cloques ou d’eczéma, et si vous avez déjà connu cela vous savez à quel point ça gratte et ça s’empire ! 

Enfin, les mauvaises sensations peuvent devenir chroniques. Par conséquent, vous pourriez avoir une toux et des démangeaisons qui durent plusieurs jours ou qui reviennent plusieurs fois dans l’année. De même, vous deviendrez allergiques aux acariens ou autres bactéries. Ceci sans compter les migraines et une fatigue permanente. 

La santé de la maison 

santé de la maison

Sans une bonne méthode de ventilation pour faire disparaître l’humidité, il est difficile de garder sa maison ou ses biens matériaux en bon état ! 

Comme évoqué précédemment, l’humidité peut laisser place à de la moisissure et des champignons. Ceux-ci vont noircir les joints, créer des taches brunâtres et des jaunissements. Des traces de ruissellement peuvent également apparaître sur les murs. On ne vous parle même pas des odeurs de moisi qui envahissent les pièces. Puis, vous aurez toujours l’impression de vous sentir à l’étroit dans un endroit étouffant. 

Plus important encore, les eaux souterraines contiennent du salpêtre qui se manifeste sous forme de dépôt blanchâtre. En plus de gâcher la peinture, cette substance détériore les enduits et facilite le décollement des revêtements muraux ou du sol. Par ailleurs, les champignons ont le pouvoir de saccager n’importe quelle structure faite de bois (poutres, charpentes, plancher, etc.). 

Vous vous dites peut-être alors qu’il suffit de traiter la parcelle endommagée et le tour est joué. Mais l’humidité est tenace. Les dégâts finiront par contaminer chaque espace de la maison ! Non seulement ils anéantissent l’esthétique mais ils provoquent aussi l’effondrement des structures. Par exemple, les briques s’effritent, les cloisons se décalent, les installations électriques s’abîment et les châssis s’écroulent. 

En plus des réparations que vous devrez effectuer, il faudra aussi régler une facture énergétique bien salée ! En effet, si les murs sont humides alors ils sont également froids. Cela veut dire que le chauffage tournera en continu pour alimenter des parois qui ne seront jamais rassasiées en chaleur. 

👉 Pas de panique! Découvrez les traitements contre l’humidité

Nous vous conseillons donc vivement de garder un œil vigilant sur les premiers signes d’humidité que vous observez pour vous épargner des travaux interminables. Le but est que vous puissiez profiter de votre cocon aussi longtemps que possible et en toute sécurité !

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés