Détecteurs de fumée obligatoires en Belgique depuis 2020

Détecteurs de fumée obligatoires en Belgique depuis 2020

Nous le savons, les incendies peuvent avoir des conséquences fatales tant sur le plan matériel que sur le plan humain. Mais plus un incendie est détecté rapidement, plus vous augmentez vos chances de quitter indemne les lieux. C’est pourquoi, le gouvernement belge a décidé de rendre obligatoire dès 2020 l’installation de détecteurs de fumée pour garantir votre sécurité et celle de votre famille.

Découvrez la loi en vigueur selon chaque Région, les conseils en termes d’installation et de test, ainsi que les gestes pour se préparer à un incendie

Législation 

Législation détecteur de fumée

En Belgique, c’est le propriétaire d’un logement qui est chargé d’acheter un détecteur de fumée et de le placer ou de le faire placer par un professionnel. Ce détecteur devra impérativement être conforme à la norme belge NBN en 14604 et certifié en matière de détecteurs de fumée par un organisme. De même, le dispositif doit être entièrement autonome en fonctionnant avec des piles ou une batterie. Il peut aussi éventuellement être branché sur un réseau 230V. 

Wallonie

Un capteur de fumée est imposé dans tous les logements wallons : maisons, appartements, chambres ou kots d’étudiants, studios et même les chantiers en construction. Si l’habitation possède une superficie inférieure à 80 m², un seul détecteur par étage est suffisant. Si la superficie dépasse les 80 m², il conviendra d’en placer au minimum deux à chaque niveau. 

Bruxelles-Capitale 

En Région bruxelloise, l’obligation concerne uniquement les logements locatifs à destination des étudiants ou non. Les détecteurs de fumée doivent être installés dans chaque couloir ou pièce qui sépare la chambre à coucher de la porte d’entrée. Ils peuvent également être répartis dans les chambres si la porte de celles-ci reste fermée pendant la nuit. 

Flandre 

La Région flamande impose cette réglementation aux immeubles mis en location, aux habitations fraîchement construites ou rénovées ainsi qu’aux infrastructures mises à disposition des étudiants. Chaque logement doit être muni d’au moins 1 détecteur par étage en plus d’un détecteur par chambre et dans les espaces communs s’il s’agit d’une résidence étudiante.

Présentation et installation 

installation détecteur de fumée

En Belgique, l’efficacité de ces appareils doit être certifiée par le label CE et être conforme à la norme EN 14604. Leur autonomie varie en fonction des piles et des batteries utilisées. De manière générale, privilégiez les piles ou batteries au lithium car vous serez tranquilles pendant 10 ans ! Par ailleurs, sachez qu’il existe des dispositifs adaptés aux sourds et aux malentendants. Enfin, l’achat peut se faire dans n’importe quel magasin d’électroménager et de bricolage. 

Tout d’abord, l’emplacement le plus approprié est le hall et les cages d’escaliers. En effet, la fumée et la chaleur peuvent s’y répandre aisément, monter en flèche et atteindre les plafonds en un rien de temps. 

Ensuite, on installe au plafond au minimum 1 détecteur par étage. On peut aussi prévoir une installation supplémentaire dans les chambres à coucher au cas où une personne endormie ne réagirait pas instantanément. 

Enfin, n’hésitez pas à installer un dispositif à chaque endroit qui présente un risque selon vous. Cependant, sachez que la cuisine, le garage ou la salle de bain peuvent fausser le mécanisme de l’accessoire. En effet, à cause des poussières, de l’humidité et des vapeurs d’eau ou de cuisson, vous risquez de subir des alarmes inutiles à répétition.

Fonctionnement et test

Fonctionnement et test détecteur de fumée

Le principe d’un détecteur de fumée est généralement le même pour tous les modèles. Il est composé d’une chambre optique dans laquelle une diode électroluminescente LED produit de la lumière constante à côté d’une cellule photoélectrique. Le système est conçu de sorte que la lumière produite ne pénètre en aucun cas la cellule. 

Cependant, lors d’un incendie, la fumée dépasse le seuil maximal prédéfini par l’appareil. Celle-ci transperce automatiquement la chambre optique et fait dévier les faisceaux lumineux qui vont toucher la paroi photoélectrique. C’est alors que la réaction entre la cellule et la lumière active une tension électrique qui déclenche un signal sonore aigu. D’ailleurs, ce signal retentit aussi longtemps que l’air ne sera pas dégagé. 

Il convient de faire des essais tous les trois ou quatre mois pour vérifier l’état des piles. Premièrement, vous pouvez tester le niveau du son en appuyant pendant quelques secondes sur le bouton test. Si aucune alarme ne retentit, c’est qu’il y a une panne. Généralement, un bip sonore vous indiquera qu’il est temps de remplacer les batteries rapidement.Vous apercevrez peut-être aussi un signal lumineux qui vous confirmera le bon fonctionnement du système de sécurité. N’hésitez pas non plus à passer un coup de brosse pour éliminer les poussières. Enfin, veillez à changer votre appareil tous les 10 ans ! 

Se tenir prêt en cas d’incendie

Plan d'évacuation incendie

Vous devriez avoir dressé un plan des lieux au préalable. Dans celui-ci, vous indiquez le nombre de portes, de fenêtres et d’issues de secours par étage et à côté de chaque pièce. Vous aurez également prévu des extincteurs que vous avez appris à manipuler. 

Chaque membre du ménage est averti de la stratégie de sécurité, sait ce qu’il doit faire en cas de danger et connaît le lieu de rendez-vous situé à l’extérieur du bâtiment. Faites cet exercice de préparation au moins une fois tous les 6 mois. 

Lorsqu’un incendie se déclare, il faut agir vite mais sans courir ! Occupez-vous en priorité des enfants et personnes âgées : réveillez-les, assistez-les et guidez-les vers la sortie. Laissez de côté vos vêtements et objets quelconques, vous n’avez pas le temps de vous y attarder.

N’ouvrez pas les portes chaudes et/ou qui dégagent de la fumée par les fissures mais dirigez-vous vers une autre sortie. Si l’air est alourdi de fumée, on reste proche du sol. Chaque personne se couvre le nez et la bouche d’un chiffon humide lors de ses déplacements. De même, quittez les lieux le plus vite possible en respectant votre plan d’évacuation et en empruntant les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Une fois dehors, regroupez-vous au point de rendez-vous et confirmez que tout le monde est bien là. Dès que tout cela est fait, appelez les pompiers au 100 ou 112.

Parce que votre vie et celle des autres comptent, le détecteur de fumée est le meilleur allié de votre sécurité !