Pompe à chaleur air-eau : fonctionnement & prix en Belgique

Pompe à chaleur air-eau

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau vous engage dans une démarche économique et verte sur le long terme. Elle vise à réduire la consommation d’énergie liée au chauffage qui est entre autres la principale source de dépense d’énergie pour un foyer.

Mais est-elle réellement efficace ? À quel prix ? Comment choisir la PAC air-eau en fonction de son logement ? Quels entretiens prévoir ? Découvrez ici, toutes les réponses à vos questions sur le PAC air-eau !


Vous souhaitez comparer les prix d’une pompe à chaleur air-eau ou faire appel à un professionnel ? Vous pouvez le faire rapidement et facilement grâce à notre site. Vous recevrez ensuite jusqu’à 5 devis gratuits, entièrement sans obligation, d’entreprises dans votre région.

DEMANDER DES DEVIS GRATUITS

Quel prix pour une PAC air-eau en Belgique ?

Le prix du matériel hors pose varie entre 500 à 11 500 euros. La main-d’œuvre est estimée aux environs de 1500 à 1900 euros. Ces prix fluctuent en fonction du modèle de PAC air-eau choisi et de la complexité du chantier. Voici un tableau de référence, fourni à titre indicatif, pour avoir une idée des prix proposés en Belgique :

Type de PAC air-eau Prix du matériel Coût de l’installation
Pompe à chaleur pour l’eau chaude sanitaire 500 € à 3 000 € 200 à 800 €
Pompe à chaleur pour le chauffage ou combinée 1 000 € à 11 500 € 500 à 1900 €

Il convient ainsi de bien choisir sa PAC air-eau afin d’allier votre pouvoir d’achat et le besoin réel de votre logement.


Comparez les prix de professionnels


Comment fonctionne une PAC air-eau?

Pompe à chaleur air-eau fonctionnement schéma

Rappelons que les pompes à chaleur captent les énergies de l’air, de la terre et de l’eau, les transforment pour les restituer au circuit de chauffage d’où la notion d’aérothermie et de géothermie.

Les énergies de l’air ambiant sont récupérées par des fluides frigorigènes contenus dans l’unité extérieure. Ces fluides se chargent de calories et deviennent gazeux après un passage au compresseur avant de s’injecter au système de chauffage central. Le cycle se renouvelle au niveau du condensateur et du détendeur. Ces deux unités transforment de nouveau le gaz en fluide frigorigène.

Les calories stockées dans le chauffage central seront ensuite diffusées par des émetteurs de chaleur. La PAC est conçue pour s’accorder aux planchers chauffants, les radiateurs hautes et basses températures et le ballon d’Eau Chaude Sanitaire ou ECS. La PAC air-eau peut, en conséquence, assurer l’intégralité du besoin de chauffage , servir d’appoint et assurer la production de l’ECS. En fonction de sa puissance et son mode de fonctionnement, on dénombre trois catégories de PAC air-eau :

  • La PAC air-eau pour l’ECS ;
  • La PAC air-eau pour le chauffage (ou combinée) ;
  • La PAC air-eau en appoint.

Les avantages

L’adoption d’une PAC air-eau est un des moyens pour réduire la facture d’énergie sur le long terme. Le PAC air-eau produit notamment plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Son COP ou Coefficient de Performance est évalué à 4, c’est-à-dire qu’elle consomme une unité d’énergie (1 kWh) pour en produire le quadruple (4 kWh) et affiche par conséquent un rendement de 400%. Elle devient ainsi l’équipement le moins énergivore et devance largement la chaudière à gaz (rendement évalué à 100%) et la chaudière à fioul (entre 70 à 80 %). En matière de dépense, la PAC vous permet de bénéficier d’une réduction de 60% de la facture d’énergie.

En ajout, son empreinte écologique est quasi nulle grâce à l’utilisation de l’air qui est une source renouvelable. L’énergie électrique lui sert simplement pour l’alimentation du tableau électrique et les mécanismes de commandes et contrôles.


Profitez des avantages en faisant une demande de devis


Les inconvénients

Bien que la PAC soit la meilleure alternative de chauffage, on lui reproche quelques inconvénients mineurs :

  • Le niveau sonore de 65 décibels : c’est pourtant la valeur sonore acceptable pour un équipement de confort thermique. Pour y remédier, il convient de bien étudier l’emplacement de la PAC air-eau en l’éloignant des pièces de vie.
  • Le prix de la fourniture relativement onéreux : mais il est rentabilisé au bout de 5 à 15 ans ;
  • Le rendement variable en fonction du climat de la région : d’où la nécessité d’effectuer un bilan thermique au préalable ou de disposer d’un équipement de chauffage d’appoint en période de froid extrême.

Comment choisir une pompe à chaleur air-eau ?

Les modèles varient tout d’abord en fonction du type de pose et de l’utilisation prévue. Les PAC air-eau murales ou plafonniers sont notamment appréciées pour leur coût abordable et leur faible encombrement. Les PAC air-eau au sol d’autre part sont d’une plus grande puissance afin de combler les besoins d’une maison plus imposante. Enfin, les modèles de PAC air-eau varient également en fonction de la température de sortie d’eau. 

PAC basse température

La PAC basse température avec une eau de 35 à 45 °C : elle est destinée aux émetteurs basses températures comme les planchers chauffants et les radiateurs basses températures. C’est une alternative par excellence pour les nouvelles constructions ;

PAC haute température

La PAC haute température produisant une eau à 65°C : elle nécessite en conséquence des radiateurs hautes températures en fonte. C’est l’équipement idéal dans une maison où le bilan énergétique est négatif. Il s’agit alors d‘une rénovation.


Choisissez votre type de PAC air-eau


Comment installer une pompe à chaleur ?

L’installation d’une PAC air-eau implique au préalable un bilan thermique surtout dans le cas d’un projet de rénovation. Cette expertise est cruciale afin de garantir l’efficacité énergétique de la PAC air-eau. Il va aussi définir le choix de la puissance et ainsi le devis exact.

Mais la prestation d’un expert ne se résume pas au bilan thermique. Il pourra également être sollicité pour l’installation complète de la PAC air-eau. D’ailleurs, confier l’installation de la PAC air-eau à un professionnel garantit un équipement fonctionnel à long terme et vous évite les dangers de la manipulation des fluides frigorigènes. Ces derniers sont réputés néfastes pour la santé. N’hésitez pas à faire appel à un chauffagiste ou chauffagiste-plombier, pour bénéficier d’un accompagnement complet dans votre projet.

Toutefois, installer soi-même sa PAC air – eau n’est pas une mission impossible. Il y a au moins trois étapes à respecter dont :

  1. La pose de l’unité extérieure ;
  2. La pose et le raccordement de l’unité extérieure au circuit de chauffage central ;
  3. Le raccordement avec les émetteurs tels que les planchers chauffants ou les radiateurs.

Soulignons cependant que le recours à un professionnel RESCERT (Renewable Energy Systems Certification) est une des exigences à l’éligibilité aux primes énergies en Belgique.


Demandez l’avis d’un expert


Entretien d’une pompe à chaleur

L’entretien d’une PAC air-eau vous aide à maintenir sa fonctionnalité, sa durée de vie et permet de maîtriser sa consommation électrique. Il prévient ainsi une fuite de fluide frigorigène, les givres et l’obstruction du ventilo de l’unité extérieure. Cet entretien consiste en :

  • une surveillance quotidienne de la pression du module hydraulique ou des éventuelles obstructions (feuilles, cailloux ou brindilles) ;
  • un changement d’eau de circuits de chauffages tous les cinq ans ;
  • un dégivrage de l’unité extérieure.

En général, l’entretien d’une PAC air-eau est une affaire de professionnel. Vous pouvez vous souscrire à un contrat d’entretien afin de minimiser les coûts alloués aux dépannages urgents, périodiques ou des travaux d’entretiens conséquents obligatoires.

Prime pompe à chaleur

En Belgique, le choix d’une PAC air- eau est compensée par une prime pour une pompe à chaleur. Pour le chauffage, les conditions d’éligibilité sont stipulées dans les Primes de catégories C décrites ci-dessous :

  • C4 – Pompe à chaleur – Chauffage : une aide financière pour les travaux plafonnant de 4250 euros avec une possibilité de bonus depuis cette année 2021.
  • C5 – Pompe à chaleur – Eau chaude sanitaire : une aide financière à hauteur de 1400 à 1600 euros avec bonus également

Les primes et les aides sont variables d’une région à l’autre :

  • En Wallonie, l’adoption d’une PAC est éligible à l’écopack wallon sous forme d’un prêt tempérament à 0% ;
  • À Bruxelles, les habitants peuvent bénéficier d’un prêt à taux zéro ou à 2% ;
  • La Flandre, la région la plus clémente en termes d’aide, vous offre l’opportunité de financer l’achat de la PAC à hauteur de 20 à 30 % par la prime rénovation.

Les autres pompes à chaleur

Si vous désirez des infos sur un autre type de pompe à chaleur, vous pouvez consulter les liens ici :


Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés