Fonctionnement d’un adoucisseur d’eau : tout ce que vous devez savoir

Modèle d'adoucisseur d'eau

Le calcaire envahit vos canalisations, entartre votre robinetterie et vos appareils électroménagers ? Il assèche votre peau et abîme vos cheveux ? Finissez-en un bonne fois pour toutes avec ce fléau en installant un adoucisseur d’eau ! Vous trouverez dans cet article toutes les informations dont vous avez besoin sur les fonctionnalités d’un adoucisseur, sur comment il assure le traitement de l’eau, les différents types, comment l’installer et le coût de ce genre d’appareil.

Comment ça fonctionne un adoucisseur d’eau ?

Un adoucisseur d’eau est un appareil qui permet de modifier la dureté de l’eau que vous utilisez et consommez quotidiennement. La dureté de l’eau se mesure par le titre hydrométrique (TH). Si celui-ci se situe entre 30°F et 40°F, l’eau est particulièrement dure, c’est-à-dire qu’elle est constituée de beaucoup d’ions calcium et magnésium, qui sont responsables de la cristallisation du calcaire dans vos canalisations et dans vos appareils électroménagers.

Principe d’un adoucisseur d’eau

Ainsi, en utilisant un adoucisseur, vous pourrez consommer une eau plus douce, plus agréable au goût et cela vous évitera de retrouver vos canalisations bouchées ou d’avoir à nettoyer les tâches de tartre dans vos appareils électroménagers. Le calcaire dans l’eau, à forte dose, peut notamment être à l’origine de problèmes cutanés (sécheresses de la peau, plaques, rougeurs) et peut rendre vos cheveux ternes et cassants. Une raison de plus d’installer un adoucisseur d’eau ! 

Les différentes méthodes d’adoucissement

Il existe plusieurs produits sur le marché pour vous permettre d’adoucir l’eau chez vous. En voici différents types :  

Les adoucisseurs avec sel 

Les adoucisseurs avec sel fonctionnent sur base d’un principe d’échange ionique. Les ions calcium et magnésium présents dans l’eau dure sont responsables de la formation de calcaire sur les parois de vos canalisations. Ces ions vont être échangés par des ions sodium (présents dans le sel), et stockés dans une colonne de résine. C’est ce processus qui va permettre d’adoucir le titre hydrométrique de l’eau et la rendre ainsi plus douce. Une fois la colonne de résine saturée en calcaire, l’appareil va lancer une phase de régénération (nous détaillerons cette phase plus bas dans l’article), pour pouvoir à nouveau stocker le calcaire et adoucir l’eau correctement.

Les adoucisseurs sans sel

Il existe plusieurs types d’adoucisseurs sans sel, comme par exemple les adoucisseurs électromagnétiques, qui fonctionnent à l’aide d’un aimant, qui est posé sur les canalisations et va empêcher le calcaire d’adhérer aux parois, ou du moins le freiner dans son action tant que l’eau n’est pas trop dure. En réalité, ce type d’adoucisseur “n’adoucit” pas réellement l’eau, c’est-à-dire que sa composition n’est absolument pas modifiée. Il empêche simplement la stagnation de calcaire dans les canalisations. Ainsi, lors de la douche, votre peau et vos cheveux seront tout autant agressés que sans l’installation de ce dispositif. Sur le marché, l’avis des clients à propos de ce genre d’appareil est relativement mitigé quant à son efficacité.

Il existe également les adoucisseurs au C02. Cet appareil est réglé de manière à envoyer une certaine quantité de C02 dans l’eau de vos canalisations. Cela va créer une réaction chimique avec les ions calcium présents dans l’eau vont être transformés en bicarbonate de calcium, ce qui va rendre l’eau plus douce et non incrustante. L’adoucisseur au C02 est qualifié sur le marché comme efficace, bien qu’il soit parfois un peu coûteux. 

Adoucisseur avec sel : comment se passe la phase de régénération d’un adoucisseur ?

Les adoucisseurs avec sel fonctionnent avec une colonne de résine dans laquelle sont stockés les ions calcium et magnésium (calcaire) lorsqu’ils sont échangés avec les ions sodium lors du processus d’adoucissement de l’eau. Lorsque la résine se retrouve saturée en calcaire, le système n’est plus capable d’adoucir l’eau correctement. Ainsi, l’appareil va lancer un processus de régénération qui a pour but d’enlever le calcaire de la résine afin de récupérer un colonne propre et à nouveau efficace.

Schéma simplifié du fonctionnement d’un adoucisseur d’eau

La phase de régénération se lance en fonction de plusieurs éléments. Cela va dépendre de votre type d’adoucisseur (type de régénération et taille), de la dureté de votre eau ainsi que de la quantité d’eau consommée par le ménage. La régénération se produit en général toutes les deux semaines si l’appareil est moyen (adoucisseur standard), à tous les deux mois si l’appareil est grand. Voici les étapes clés de ce processus :

1

Lancement du processus de régénération

La résine est saturée par le calcaire, le système lance le nettoyage 

2

Nettoyage de la résine avec le sel

Aspiration de la saumure (aussi appelée chlorure de sodium) dans le bac à sel. Ensuite, l’eau salée va s’écouler dans le cœur de la résine et le calcaire sera éliminé au contact avec la solution de chlorure de sodium. Cet écoulement se fait toujours de bas en haut

3

Evacuation de l’eau calcaire

L’eau salée est évacuée via un conduit vers les égouts

4

Rechargement du bac à sel

Il faut recharger le bac à sel en prévision du prochain processus de régénération 

Le rôle du sel dans la régénération

Le sel que l’on introduit dans le bac de l’adoucisseur a pour rôle de venir nettoyer le calcaire imprégné dans la résine lors de la phase de régénération. De l’eau salée va couler à travers la résine afin de nettoyer le tartre. Cette eau est ensuite conduite vers les égouts, via un tuyau d’écoulement propre à l’adoucisseur.

Les différents types de régénération 

Vous savez maintenant comment fonctionne ce processus de régénération. Mais à quel moment ce processus est-il lancé ? Est-ce automatique ? Nous allons voir ensemble que cela varie en fonction du type d’adoucisseur que vous choisissez : 

step 1.png

Régénération réglée par le temps

Mode de déclenchement automatique : un temps déterminé par un minuteur, en général la nuit pour ne pas gêner les habitants. Il ne prend donc pas en compte la consommation d’eau, et peut lancer le processus même si la résine n’est pas saturée.

step 2.png

Régénération réglée par le volume d’eau

Après une certaine quantité d’eau consommée, la régénération va être lancée.

step 3.png

Régénération avec capteur

Un capteur spécial va mesurer la dureté de l’eau et lancer le processus de nettoyage lorsque la résine est saturée. C’est le système le plus intelligent, écologique (empêche le gaspillage de sel)

Certains types d’adoucisseurs, comme l’adoucisseur avec capteur aura un prix plus élevé, mais sera pour certains plus stratégique à choisir car il permettra de faire des économies en consommation de sel. A vous de faire le bon choix ! 

Mécanique ou électronique, comment choisir ?

Pour choisir votre adoucisseur, il ne faut pas faire attention qu’au prix, mais aussi observer d’autres paramètres, en fonction de votre consommation d’eau (combien de personnes dans votre ménage ?), et de la dureté de votre eau. Investir dans un appareil plus cher peut parfois s’avérer plus rentable et moins coûteux à long terme.

Adoucisseur d’eau mécanique 

Ce système se met en marche via la pression hydraulique, et a pour avantage de ne pas consommer d’électricité pour fonctionner. La régénération peut se faire de deux manières différentes : 

  • Volumétrique : le processus se lance lorsqu’une certaine quantité d’eau est consommée
  • Chronométrique : à partir d’un certain temps, le cycle de régénération est relancé

Combien coûte un adoucisseur d’eau mécanique ?

Vous pouvez obtenir ce type d’adoucisseur à partir de 700€. Son entretien n’est pas coûteux.

Adoucisseur d’eau électronique 

Ce système électronique nécessite en revanche de l’électricité pour fonctionner. Cela a pour but d’adapter le lancement du processus de régénération en fonction de la consommation d’eau (il permet donc d’éviter de gâcher du sel).

Combien coûte un adoucisseur d’eau électronique ?

Ce type d’adoucisseur a un coût plus élevé. Vous pouvez en obtenir à partir de 900 € (sans prendre en compte la facture d’électricité). Son entretien est relativement coûteux. 

Comment installer un adoucisseur chez vous ?

Bras d'homme qui répare un adoucisseur d'eau

L’installation d’un adoucisseur d’eau en fonction de votre lieu d’habitation comportera quelques variations. Si vous habitez dans un appartement, vous aurez potentiellement moins de place pour ce type d’appareil. Si l’eau n’est pas trop dure et que votre consommation n’est pas trop élevée, il peut être plus intéressant d’installer un petit adoucisseur, qui sera également plus facile d’entretien. En revanche, si vous résidez dans une grande maison composée d’un grand ménage et par conséquent, une consommation d’eau relativement élevée, il sera plus intéressant d’installer un grand adoucisseur, que vous pourrez installer dans votre garage par exemple.

Si vous avez l’habitude de bricoler, il est possible d’installer votre adoucisseur d’eau seul. Si vous n’avez pas l’habitude d’effectuer ce genre d’installation, mieux vaut faire appel à un professionnel pour vous assurer une installation correcte, le bon fonctionnement de votre appareil, sa garantie et son entretien.

Installation d’un adoucisseur en 6 étapes : 

1

Où placer l’adoucisseur

Dans le garage, la salle de bain, l’abri de jardin, sur une surface plate à proximité d’une zone d’évacuation d’eau, et pas dans un endroit trop exposé à la chaleur.

2

Installer un bypass

Système qui permet d’éteindre l’adoucisseur d’eau sans interrompre l’alimentation d’eau (certaines activités ne nécessitent pas l’utilisation d’une eau adoucie, par exemple arroser les plantes).

3

Relier l’adoucisseur d’eau aux canalisations

Il faut relier l’adoucisseur à deux tuyaux : le tuyau d’approvisionnement (qui part du bypass) et le deuxième, le tuyau de retour pour amener l’eau adoucie vers les robinets.

4

Installer le tuyau de vidange

Lors de la régénération, l’eau sale nécessite d’être évacuée. Cela se fait via le tuyau de vidange, l’eau est amenée vers les égouts.

5

Raccordement à l’égout via tuyau de trop-plein

Raccorder le tuyau de “trop plein”, lorsqu’il y a un surplus d’eau en cas de problème, pour que l’eau puisse être évacuée vers les égouts 

6

Démarrer l’adoucisseur d’eau

Vous devez en premier lieu ouvrir le robinet d’eau froide, avant de mettre la manette du bypass en position fermée. Vous n’avez plus qu’à ouvrir doucement la vanne d’arrivée d’eau et de contrôler le niveau d’eau dans l’adoucisseur pour vérifier que tout est fonctionnel (1 cm au-dessus du niveau de sel).

Vous cherchez un spécialiste pour l’entretien de votre adoucisseur ?
Demandez vos devis ici !

Réglages et entretien de son appareil

Votre adoucisseur d’eau nécessite d’un entretien régulier pour assurer sa durée de vie.

Les étapes à suivre pour l’entretenir

1

Mesure de la dureté de l’eau

On utilise pour cela le testeur à gouttes sur une goutte du robinet. Si l’eau est trop dure malgré l’activation de l’adoucisseur, c’est que celui-ci ne fonctionne pas correctement.

2

Nettoyage des composants

Pour éviter les pertes et la surconsommation d’eau.

3

Nettoyage du bac à sel

Retirer les croutes de sel qui se forment dans le bac à sel avec de l’eau claire. Parfois, il est nécessaire de le faire avec un nettoyant chimique : il suffit de le verser dans le bac et de lancer le processus de régénération pour désinfecter le bac.

4

Nettoyage de la colonne de résine

Il est nécessaire de désinfecter l’adoucisseur pour éviter la formation de tartre et de bactéries dans la colonne de résine au fil du temps. Pour cela on verse un produit chimique à base de chlore dans le bac et on lance une régénération.

5

Réglage de l’adoucisseur

Il est conseillé d’avoir recourt à un spécialiste pour éviter une surconsommation de sel et un adoucissement fonctionnel.

L’entretien par un professionnel : quand et pourquoi ? 

Il est vivement recommandé de faire entretenir votre appareil par un professionnel chaque année pour vous assurer le bon fonctionnement de votre appareil, et éviter l’accumulation de saletés et bactéries. 

Combien coûte l’entretien d’un adoucisseur d’eau ?

En faisant appel à un professionnel, comptez entre 60€ et 85€ (TVAC). Certains installateurs proposent dans leur devis l’installation de votre adoucisseur et son entretien annuel dans le prix, ce qui peut s’avérer parfois plus intéressant. Il faut également la recharge du bac à sel qui vous coûtera entre 30€ et 50€ par an.

Demandez jusqu’à 5 devis gratuits auprès de professionnels qualifiés ! 

Vous souhaitez installer un adoucisseur d’eau chez vous ? Vous hésitez encore et avez besoin de conseils ? Recevez l’aide de nos spécialistes qualifiés et obtenez jusqu’à 5 devis gratuits !  

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Demande de devis
1*. Quel type de service désirez-vous?

2. Décrivez votre projet

3. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
Enchanté !
Veuillez indiquer votre prénom
Sympa
Veuillez indiquer votre nom de famille
C’est tout bon
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Parfait
Veuillez indiquer un numéro de téléphone valide
C’est noté
Veuillez indiquer une adresse valide
Excellent !
Veuillez indiquer un code postal valide
Bien joué
Veuillez indiquer une ville valide
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre politique de confidentialité.

En apprendre davantage sur les adoucisseurs d’eau 

Vous avez encore des questions concernant les adoucisseurs d’eau, leur fonctionnement et leur utilité ? Jetez un œil à notre FAQ, vous y trouverez peut-être vos réponses ! 

Comment utiliser un adoucisseur d’eau ?

+
Votre adoucisseur d’eau doit être installé lorsque l’eau que vous utiliser chez vous est particulièrement dure (contient beaucoup de calcaire). Ce système aura pour utilité d’adoucir et de réduire la pollution de l’eau que vous consommez quotidiennement. Le type d’adoucisseur que vous devez choisir dépendra de plusieurs facteurs, notamment votre consommation d’eau, la pression de l’eau, le type de logement dans lequel vous résidez.

Comment surveiller le niveau d’eau dans le bac de sel ?

+
Le volume d’eau dans le bac à sel ne doit pas dépasser de plus de 1 cm le sel. Pour le contrôler, vous pouvez vous mettre des marqueurs de niveau, à condition de les contrôler régulièrement. Il existe également des systèmes de surveillances à distance pour certains adoucisseurs qui vous enverront des notifications si le niveau d’eau ou de sel est trop bas.

Est-il bon de boire de l’eau adoucie ?

+
Boire de l’eau adoucie ne comporte aucun danger pour la santé. Sachez que le Ministère de la Santé recommande une teneur de sodium qui ne doit pas être supérieure à 0,2 grammes par litre. Sachez également que les adoucisseurs d’eau présents sur le marché disposent d’une Attestation de conformité Sanitaire (ACS) qui garantit “l’aptitude d’un produit à entrer en contact avec l’eau destinée à la consommation humaine”.

Néanmoins attention ! Pour les personnes sujettes à l’hypertension, boire de l’eau adoucie par le sodium peut augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Ainsi, il vaut mieux privilégier les adoucisseurs sans sels comme les adoucisseurs au C02.