Bardage bois : prix au m² en Belgique et informations

L’installation de bardage en bois est une technique plus originale pour habiller les façades de votre maison. Esthétique, moderne et chaleureux, cette technique de revêtement offre de nombreux avantages à votre habitation. Dans cet article, découvrez toutes les informations utiles et nécessaires sur le bardage bois. En passant par le choix de l’essence, le prix au m², l’installation ou encore les réglementations ; vous saurez tout. 

bardage en bois : les différentes essences

Bardages bois : prix au m²

D’une manière générale, on peut estimer le prix d’un bardage en bois à environ 80 €/m². Néanmoins, selon l’essence choisie et la classe, ce montant peut drastiquement varier. De cette façon, un bardage bois coûte généralement entre 20 et 150 € par mètre carré. 

Le prix des revêtements de façades, tel que le bardage varie en fonction des dimensions, de la nature et de la qualité des matériaux utilisés pour l’installation de celui-ci. Pour y voir plus clair, voici un tableau reprenant les types de bois les plus utilisés pour les travaux de bardage de façades et leur prix moyen. 

Type de boisPrix moyen au m²
Mélèze25 à 50€
Cèdre ou Red cedar50 à 100€
Chêne ou châtaignier35 à 85€
Sapin, pin ou épicéa20 à 55€
Douglas20 à 45€
Bois exotique50 à 150€
Bois thermotraité40 à 100€

En surplus à ces dépenses, il faut aussi ajouter le coût de l’installation, des traitements, de l’entretien parfois régulier et des potentiels frais supplémentaires comme l’isolation ou les finitions. Ainsi l’isolation sous le bardage peut engendrer des dépenses allant de 5 à 25 € du mètre carré et la pose revient généralement à un prix situé entre 35 et 65 €/m²

✓ Recevez jusqu’à 4 devis gratuits

Pourquoi installer un bardage bois sur ses façades ? 

Cette technique d’isolation de façade est une méthode de revêtement mural extérieur de plus en plus populaire pour embellir les murs extérieurs de votre construction. Plus spécifiquement, le bardage en bois est un type de recouvrement qui donne un aspect moderne et naturel à votre maison. Ainsi, un bardage en bois représente un investissement avec ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages

L’objectif premier de ces installations est l’aspect esthétique que celles-ci confèrent. De plus, le panel de choix de l’essence de bois et des teintes étant de plus en plus vaste, vous pouvez choisir le bois qui convient le plus à votre habitation. 

Moderne, naturel et original, le bardage peut également être couplé d’une couche isolante. De plus, en fonction du bois utilisé, certains bardages sont très durables et résistants face aux intempéries et à l’humidité.  

Vous avez aussi la possibilité d’opter pour un bois cultivé en Europe pour un aménagement plus écologique et responsable. 

Les inconvénients 

Mis à part le coût de l’installation qui peut être relativement élevé selon les matériaux utilisés, le bois n’a pas de réels inconvénients.

Cependant, il faut s’assurer de choisir des matériaux adéquats et de bonne qualité et d’entretenir correctement l’aménagement pour éviter les éventuels problèmes. 

Choisir le bon bardage extérieur pour sa maison

Pour choisir le bardage en bois qui ornera votre façade, vous avez le choix parmi de nombreuses catégories et sous-catégories. Il faudra ainsi sélectionner l’essence et la classe de bois adaptées à vos besoins et vos envies.  

Quel essence choisir pour un bardage de façade ?

Les différentes essences de bois

Le choix d’une essence pour un bardage bois se fait généralement en fonction de son prix et de son aspect esthétique. En effet, un professionnel présentera toujours des matériaux durables et résistants. L’essence à utiliser est donc définie par votre budget et vos préférences esthétiques. Pour vous aider dans votre choix, voici les essences de bois les plus utilisées pour un bardage de façade : 

Bardage en mélèze

Le mélèze est un résineux de classe 3 connu pour ses propriétés qui le rendent facile à utiliser. Cette essence de bois est particulièrement résistante à l’humidité tout en étant souple et quasiment imputrescible. Il peut également être avantageux pour ses qualités en termes d’isolation thermique et acoustique.

Le bois de mélèze étant de plus en plus cultivé en Europe, il est donc plus écologique et éco-responsable. Ce type de bardage peut coûter entre 25 et 50 €/m²

Bardage en cèdre

Le bois de cèdre, aussi appelé “Red cedar”, forme une essence particulièrement résistante et durable étant donné qu’elle fonde un bardage éclatant pendant environ 25 ans. Le cèdre est assez flexible et tenace face à l’humidité et aux champignons et s’adapte donc parfaitement aux travaux de revêtement de façade. Disponible en diverses teintes comme le brun-rouge, l’ambre opalin ou la couleur cannelle, ce bois docile et léger est très répandu.  

Le cèdre forme une essence de bois de classe 3 qui offre beaucoup d’avantages. Cependant, à cause de ses propriétés relativement hautes de gamme, il représente un certain investissement. Ainsi, un bardage en red cedar vous coûtera généralement entre 50 et 100 €/m²

Bardage en chêne ou châtaignier 

Le chêne, tout comme le châtaignier, est un bois relativement résistant et noble qui, une fois traité correctement, peut afficher une classe 3 ou même 4. Toutefois, pour pouvoir bénéficier des aspects solide et lisse de ces bardages en bois plus originaux, il faut absolument que le bois utilisé soit traité convenablement afin de pouvoir être installé sur vos façades. 

Malgré leurs caractéristiques de bois d’une classe supérieure, les matériaux comme de chêne ou de châtaignier sont parfois disponibles à des prix assez abordables. De cette manière, le prix moyen de ce type de bardage varie entre 35 et 85 €/m²

Bardage en sapin, épicéa et pin 

Les essences de bois les plus abordables sur le marché sont issues de résineux connus pour leur aspect bon marché. Ces matériaux sont l’épicéa, le pin et le sapin.

Le sapin forme plus une catégorie entière de bois qu’une essence bien précise. Pour choisir un bois de sapin parfaitement adéquat au revêtement de vos façades, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée. Le prix moyen d’un bardage en sapin varie entre 30 et 55 €/m²

L’épicéa est certainement la meilleure option rapport qualité-prix. C’est un bois qui est sensiblement tendre et est généralement disponible pour 25 à 35€/m²

Le pin, quant à lui, n’est pas une essence très durable et requiert donc un entretien fréquent et minutieux. Le coût d’un bardage en pin se situe habituellement entre 20 et 35 €/m²

Si vous décidez d’opter pour un des bardages bois ci-dessus, sachez qu’il est fondamental de les traiter par autoclave avant l’installation dans le but de rendre les rendre un minimum rentable. 

Bardage en douglas

Le “pin d’Oregon” ou douglas est un bois résineux connu pour être stable et docile. Il peut aisément présenter une classe 3 sans même l’utilisation de traitement. Néanmoins, pour assurer la conservation de sa couleur et de son éclat, il est conseillé de le faire traiter préalablement. 

 Outre tous ses avantages, le douglas est un bois généralement disponible sur le marché à des prix plus qu’accessibles. En effet, un bardage en douglas coûte entre 20 et 45 €/m²

Bardage en bois exotique

Les bois exotiques ne sont pas toujours recommandés par les professionnels. Même s’ils sont reconnus comme étant les bois plus robustes et résistants disponibles sur le marché, la traçabilité des bois exotiques n’est que rarement certaine et peut poser problème.

Dans les bois exotiques, nous pouvons notamment retrouver l’ipé, le padouk et le doussié, tous connus comme étant des bois de haute qualité, relativement modernes qui ne demandent que peu d’entretien. A cause de tous ces avantages, les prix des bardages en bois exotiques sont souvent assez élevés. Ainsi, pour vous procurer ce type d’essence, il faudra prévoir un budget entre 50 et 150€ au mètre carré.  

Bardage en bois thermotraité 

Les bois thermo traités représentent une solution de plus en plus utilisée qui permet d’isoler et décorer les façades en une seule installation. Plus écologique et responsable, ce matériau assure une certaine stabilité et une robustesse hors pair. 

Tous types de bois étant de plus en plus utilisé avec ce traitement, le coût moyen des bardages en bois thermo traité est donc plutôt variable et difficile à définir. Ainsi, l’utilisation de ce bardage peut vous coûter entre 40 et 100 €/m²

Pour vous aider à y voir plus clair et effectuer le bon choix de bardages pour votre façade, voici une petite vidéo présentant les différents types de bardages en bois :

➡ Obtenir l’avis d’un professionnel

Les différentes classes de bois 

Le prix total d’un bardage bois est surtout défini par l’essence choisie et par la classe du bois utilisé. En effet, il existe une norme gouvernementale qui permet de classer chaque type de bois dans une des quatre classes d’emploi.

Ces classes déterminent l’aptitude de résistance face à l’humidité des divers bois et de leurs propriétés naturelles. Selon s’il y a application d’un traitement ou pas, un même bois peut se retrouver dans différentes classes au vu du renforcement de sa résistance. Ainsi, chaque classe représente généralement un certain coût : 

Classe du bois utiliséPrix moyen au m²
Classe 1À partir de 10€
Classe 210 à 50€
Classe 330 à 70€
Classe 4Minimum 65€

Bardages de classe 1

En règle générale, la classe de bois 1 regroupe ceux qui sont utilisés exclusivement en intérieur. L’utilisation de ces bois en extérieur est vivement déconseillée. Les essences de classe 1 ne correspondent donc pas à des travaux de bardage. 

Bardages de classe 2

Les essences de bois de classe 2 correspondent à des matériaux supportant l’humidité à un minimum de 20%. De ce fait, ces bois sont peu résistants et pas particulièrement adaptés aux aménagements extérieurs malgré qu’ils soient parfois utilisés pour le bardage de façade. L’emploi de bois de classe 2 est uniquement prescrit dans les zones sèches et chaudes.

Bardages de classe 3

La classe 3 est la classe de bois la plus utilisée pour le bardage extérieur. Elle regroupe la plupart des essences utilisées pour ces installations étant donné les caractères résistants et durables de celles-ci. Toutefois, la majorité des bois de classe 3 demandent un entretien assez régulier afin d’assurer leur durabilité. 

Bardages de classe 4

La classe 4 est la classe de bois la plus haut de gamme. Elle regroupe donc les matériaux les plus résistants et durables du marché et est, évidemment, fortement recommandée par les experts. Cependant, en raison de la difficulté à se procurer ces essences-là en un magasin ou sur Internet, un bardage de classe 4 est souvent plutôt coûteux et représente un gros investissement. 

Comment poser du bardage en bois ?

Avant le début de l’installation, il vous faudra d’abord choisir, évidemment, une essence pour votre revêtement de façades mais également une configuration. Ainsi, vous aurez le choix parmi un large panel de personnalisation de votre façade en commençant par choisir un bardage vertical ou horizontal. Voici quelques images qui pourraient vous inspirer et vous aider à choisir la configuration que vous souhaitez.

En général, un bardage bois fait entre 15 et 18 mm d’épaisseur et est installé avec la méthode de la façade ventilée. Cette technique consiste à faire installer une structure porteuse directement sur la surface de la façade. Par la suite, il peut être fixé à la structure avec des clous ou des vis en acier de préférence inoxydable.

De cette manière, un espace d’air est créé entre la construction et le bardage ce qui permet de ventiler convenablement la façade pour diminuer les effets néfastes des variations de température et d’humidité. Une couche étanche peut également être installée dans cet espace pour empêcher les infiltrations d’eau en cas de fortes pluies. 

Même si l’installation d’un bardage en bois sur vos façades peut paraître simple, il faut savoir qu’une erreur d’aménagement peut avoir des conséquences importantes sur la santé de votre maison. En effet, l’humidité ou une dégradation prématurée du revêtement peuvent être causées par une mauvaise installation. Pour cela, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel ou à une entreprise spécialisée dans le bardage de façades.

Quelles réglementations et subventions en Belgique ?

Avant de commencer l’aménagement de votre bardage en bois, il est vivement recommandé de se renseigner rigoureusement sur les réglementations et les subventions en Belgique en 2021. 

Quelle est la réglementation ?

➡ Testez votre éligibilité

Bien que l’installation de bardage sur vos façades représente souvent uniquement des travaux de décoration, il est primordial de s’assurer de la convenance de vos aménagements avec les réglementations de votre région. En effet, toutes les municipalités possèdent une réglementation spécifique et différente en ce qui concerne le bardage de façade. Il ne faut donc pas hésiter à se référer au règlement local d’Urbanisme de la commune dans laquelle vous résidez.

Par exemple, en fonction du lieu où se situe votre logement, le gouvernement a la possibilité de vous interdire l’utilisation de certaines couleurs considérées comme étant trop vives ou, même parfois l’utilisation de certains matériaux. 

Selon l’ampleur de vos travaux et des restrictions, il sera parfois nécessaire de demander quelques autorisations préalablement auprès de votre commune. Ainsi, pour faire installer un bardage sur une surface de plus de 20 m², l’obtention d’un permis de construire est, dans la majorité des cas, nécessaire avant le commencement des travaux. 

Quelles primes et aides financières ?

L’aménagement d’un bardage en bois étant fréquemment associé avec des travaux d’isolation thermique, il est souvent possible de bénéficier de certaines primes pour vous aider à payer vos travaux. Toutefois, ces aides financières n’étant pas encore très reconnues, il est fortement conseillé de vous renseigner directement auprès de votre commune pour être informé des différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre. 

En Belgique, les gouvernements wallons et bruxellois mettent cependant en place quelques primes et aides en lien avec les travaux d’isolation qui peuvent vous intéresser. Ainsi, vous pouvez notamment profiter de la prime isolation à Bruxelles, de la prime unique en Wallonie ou encore d’un taux de TVA réduit à 6%.

Vous pouvez également bénéficier d’une prime bruxelloise pour l’enveloppe d’une construction qui peut vous offrir entre 40 et 60 €/m² pour un bardage. 

Traitements et techniques d'entretien d'un bardage en bois.

Comment entretenir une façade en bois ?

Le bardage est un élément de décoration extérieur ce qui le rend vulnérable face aux intempéries et à beaucoup d’autres types de problèmes. C’est pourquoi il est fondamental de s’occuper correctement de sa façade afin d’assurer la conservation de l’éclat du bardage et pour éviter toute dégradation de celui-ci le plus longtemps possible. 

Pour entretenir convenablement votre bardage en bois, il est nécessaire de procéder au nettoyage complet de la façade. Cependant, le matériau étant relativement sensible, il vous faudra absolument utiliser la bonne méthode afin de ne pas l’abîmer. Pour déterminer la méthode la plus adaptée au nettoyage de votre bardage, il faut effectuer un état des lieu de la façade et du type de problème ou désagrément rencontré. 

C’est pour cela qu’il est conseillé d’avoir recours à un professionnel du ravalement qui saura vous conseiller et vous aider dans l’entretien de votre bardage. 

Comparez les prix de l’installation de bardage en bois pour votre façade

Si vous décidez d’installer un bardage en bois sur vos façades, n’hésitez pas à faire appel à un expert. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez être mis en contact avec un professionnel des façades qui sait répondre à vos besoins plus spécifiques et peut vous proposer des devis en ligne complètement gratuits. 

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés