Chauffe-eau solaire : prix en Belgique, fonctionnement et primes en 2021

Chauffe eau solaire prix fonctionnement

Comme son nom l’indique, le chauffe-eau solaire tire sa source de l’énergie du soleil, une énergie propre, renouvelable et illimitée, pour produire et réchauffer de l’eau sanitaire. Ce dispositif vous permet de faire de grosses économies d’énergie et contribue à la protection de l’environnement, en diminuant votre consommation en gaz à effet de serre et votre émission de CO2.

Vous souhaitez vous procurer un chauffe-eau-solaire ? Trouvez ci-dessous toutes les informations nécessaires (prix, fonctionnement, avantages, subventions…) pour effectuer un choix éclairé et judicieux au moment de l’achat !

Vous avez besoin d’aide pour l’installation d’un chauffe-eau solaire ? Vous voulez comparer les prix ou avoir des conseils ? Sur notre site, vous pouvez comparer des devis gratuits et sans engagement en remplissant notre formulaire en ligne.

Faire une demande de devis

Chauffe-eau solaire : prix en Belgique

Le prix d’un chauffe-eau-solaire en Belgique est compris entre 2000 € et 7000 € (TVA et installation incluses).

Toutefois, ce prix varie en fonction de nombreux critères : mode de fonctionnement, nature et marque de l’appareil, situation géographique de l’habitation, surface couverte… Il est donc difficile de donner un prix précis.

Prix chauffe eau solaire

La taille du foyer est également un facteur à prendre en considération : on estime qu’une personne consomme en moyenne 50 L d’eau chaude par jour, un besoin couvert par 1m2 de panneaux solaires thermiques.

Trouvez ci-dessous un tableau récapitulatif du prix d’une installation eau-solaire, calculée sur base de la taille du foyer :

FoyerType de chauffe eau-solairePrix (avec main d’œuvre)
1/2 personnes150 Litres2.500 – 3.500 €
3/4 personnes250 Litres4.000 – 6.000 €
5/6 personnes300 Litres5.000 – 7.000 €
Prix d’un chauffe-eau solaire en Belgique

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ? 

Fonctionnement chauffe-eau

Posés sur le toit ou dans le jardin, des capteurs reliés au chauffe-eau-solaire absorbent la lumière du soleil et la transforment en chaleur. Cette chaleur est ensuite acheminée des capteurs vers le réservoir (ou ballon) d’eau par une pompe de circulation.

Le liquide refroidissement, contenu dans le circuit de collecteurs reliant les capteurs solaires au réservoir d’eau, réchauffe enfin l’eau, qui est ainsi conservée dans le réservoir en attente d’utilisation.

Grâce à ces différentes étapes, le chauffe-eau-solaire est capable d’alimenter toute votre habitation en eau sanitaire chaude.

Il est recommandé de combiner le système eau-solaire à un chauffage d’appoint, qui pallie la baisse de rendement du chauffe-eau-solaire en cas d’absence de lumière du soleil (ex. durant la nuit, en hiver…) ou d’épuisement des réserves.

Quels sont les avantages du chauffe-eau solaire ? 

Chauffe eau solaire prix

Le chauffe-eau-solaire présente de nombreux avantages :

  • Il s’agit d’un système écologique, qui fonctionne à partir d’une ressource propre inépuisable et gratuite. En plus de vous affranchir de la fluctuation des prix de l’énergie, vous réduisez considérablement l’empreinte écologique de votre habitation.
  • Un chauffe-eau-solaire offre un rendement élevé : il peut couvrir de 40 à 70 % des besoins en eau sanitaire de votre foyer, le reste étant pris en charge par un système de chauffage d’appoint. Et en choisissant d’alimenter vos appareils, qui fonctionnent habituellement à l’électricité, avec un chauffe-eau-solaire, vous pourrez considérablement alléger votre facture d’électricité (jusqu’à 30%).

Comparatif des différents types

Il existe différents modèles de chauffe-eau-solaire, qui se distinguent par leur fonctionnement, leur prix, leur application et performances. Tour d’horizon des différents types de chauffe-eau-solaire disponibles sur le marché :

Le chauffe-eau monobloc

Ce système est bon marché et assez simple. Les panneaux/capteurs et le ballon d’eau sont accrochés ensemble et forment une seule unité, placée à l’extérieur, sur une terrasse ou dans un jardin (il n’est par contre pas recommandé d’installer ce système sur un toit incliné).

 L’eau chaude circule directement les panneaux, sans recours à une pompe de circulation. L’inconvénient de ce chauffe-eau se divise en deux temps : un, malgré l’isolation du ballon d’eau chaude, le chauffe-eau monobloc subit de fortes pertes thermiques et de deux, ce système n’est pas connu pour ses qualités esthétiques, il est donc parfois compliqué de l’intégrer au paysage architectural.

Il s’agit d’un système employé plutôt en été ou dans des pays chauds.

Le chauffe-eau à thermosiphon

Contrairement au système monobloc, le ballon de stockage est une entité distincte des panneaux et doit impérativement être placé en hauteur par rapport à ces derniers.

Grâce au principe de « thermosiphon », l’eau chaude effectue un mouvement ascendant, vers le ballon, car elle est plus légère que l’eau froide, qui elle redescend vers les panneaux solaires, et le cycle se répète.

Grâce au changement de température, ce système ne nécessite pas de pompe de circulation.

Tout comme le système monobloc, ce chauffe-eau-solaire n’est cependant pas conseillé pour un usage dans les pays chauds car le liquide, qui servira directement d’eau sanitaire, est susceptible de geler.

Le chauffe-eau à circulation forcée

Le liquide caloporteur, transporteur de chaleur, est mis en mouvement par une pompe de circulation électrique, une fois que sa température est plus élevée que celle de l’eau du ballon.

Grâce à un échangeur, la chaleur est extraite et conservée dans le ballon ou réservoir d’eau. Attention, dans ce système-ci, le liquide caloporteur est distinct de l’eau chaude sanitaire, et n’est pas mélangé à cette dernière.

Le chauffe-eau à autovidange

L’eau sanitaire circule directement entre les panneaux, impérativement placés plus haut, et le ballon. Quand l’ensoleillement est insuffisant, le système est automatiquement mis à l’arrêt et fait la vidange de l’eau, afin d’éviter que celle-ci ne gèle. Une fois que le soleil réapparaît, le système se remet en route.

Pour savoir quel système serait le plus adapté à votre habitation, ayez recours à un professionnel. Il pourra correctement vous conseiller sur la surface et le modèle à installer et vous donner une estimation du prix total de vos travaux.

Obtenir des conseils d’un spécialiste

Puis-je bénéficier d’une prime pour l’installation d’un chauffe-eau solaire en Belgique ? 

Prime chauffe eau solaire

La réponse est oui, l’installation d’un chauffe-eau-solaire vous rend éligible à différentes primes et aides financières, qui permettent de diminuer le coût de vos travaux jusqu’à 75%.

En Wallonie, vous avez droit à une prime habitation pour votre chauffe-eau solaire, comprise entre 750 et 4500 €, qui est calculée sur base du revenu ménager.

En Région bruxelloise, la prime pour un chauffe-eau solaire varie entre 2 500 € et 3 500 €, est octroyée selon la catégorie de votre revenu. Elle est plafonnée à 50 % du coût total de vos travaux et peut, dans certains cas, être revue à la hausse (si la surface des capteurs est supérieure à 4 m2, par exemple).

Attention, afin d’être éligible à ces primes, il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour les travaux d’installation ! Pour obtenir plus de détails sur les primes auquel vous avez droit, demandez un devis en remplissant le formulaire en bas de page.

Faire une demande de devis

Trouvez un installateur près de chez vous – Devis Gratuit

Installateur chauffe eau

Afin d’obtenir un prix final juste et précis, faites appel à un spécialiste de l’installation solaire thermique. Il pourra effectuer une analyse de la configuration de votre habitation et vous conseiller sur le modèle à adopter et vous fournir une estimation des coûts d’installation.

N’hésitez pas à faire la demande de jusqu’à 5 devis différents, afin de comparer les prix sur le marché et de mettre en compétition les prestataires. Le tout est gratuit et sans engagement !

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés