LANGUE? FR / NL
befr_isolation_exterieur

Vous en avez assez de chauffer votre maison, de payer des factures d’énergie astronomiques et de ne même pas avoir chaud en hiver et bon en été? Il est important de savoir que les murs peuvent être à l’origine de 25 à 30% des pertes de chaleur d’une maison.

Il est peut-être donc temps de considérer de mieux isoler votre logement grâce à différentes techniques d’isolation, une des plus efficaces étant l’isolation par l’extérieur. Vous trouverez donc dans cet article tout ce qu’il est bon de savoir avant de se lancer.
 

En quoi consiste l’isolation par l’extérieur?

 
Cette technique consiste donc à revêtir les murs extérieurs de votre logement de matières isolantes. Elle est plus souvent choisie lors d’une rénovation complète d’une maison ou lorsque la façade n’est de toute façon plus en bon état.

L’isolation par l’extérieur sera également plutôt préférée sur les bâtisses qui n’ont pas trop de contraintes architecturales, tels que des balcons ou des loggias par exemple.

Ces contraintes représentent ce que les spécialistes appellent des ponts thermiques, ceux-ci devront donc être traités pour ne pas altérer l’efficacité de l’isolation. Ceci peut parfois s’avérer compliqué et très coûteux.
 

Ai-je besoin d’un permis d’urbanisme pour une isolation par l’extérieur ?

 
Cet aspect diffère selon la région de Belgique dans laquelle vous vivez. En effet, il est important de contacter le service de l’urbanisme de la ville ou commune où se trouve le logement en question avant tout démarrage de travaux.
Cependant, voici quelques indications :

En région wallonne, la réglementation est plutôt souple, Le Code Wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Énergie (CWATUPE) dit que si la finition isolante qui remplace la finition de façade initiale est d’aspect identique et qu’elle ne dépasse pas 30cm, aucun permis ne sera requis.

En Flandre, la réglementation est un peu plus stricte car elle tient compte non seulement des prescriptions urbanistiques mais aussi du décret d’alignement. Celui-ci stipule que la nouvelle finition de la façade ne doit pas dépasser de plus de 14cm l’alignement de base. Dans certains cas l’isolation par l’extérieur en Flandre nécessite un permis notamment car le changement de façade peut modifier l’aspect général de la rue.

Enfin, en région de Bruxelles-Capitale, la demande de permis auprès du service de l’urbanisme est requise dans tous les cas avant tout travaux.
 

Les différentes techniques d’isolation par l’extérieur

 

Isolation par l’extérieur sous enduit

 
Ce procédé consiste à enduire l’isolant d’un sous enduit qui vient recouvrir une armature de fibre de verre. Le tout est ensuite fini par un enduit de finition. Cet enduit de finition sera celui qui donne l’aspect final à votre mur. Il existe deux types de pose pour cette isolation par l’extérieur sous enduit : la pose collée et la pose calée-chevillée.
 

La pose collée

 
Cette technique est assez rapide et simple à mettre en œuvre. Elle consiste à coller directement l’isolant sur le mur à isoler. Notez cependant que seuls les isolants en fibre de bois, et en polystyrène expansé (blanc ou gris) sont utilisables pour la pose collée.
 

 

La pose calée-chevillée

 
Ce système de pose se passe en deux temps, d’abord par le collage de l’isolant, puis par la fixation de celui-ci à l’aide de chevilles à expansion. Cette technique à l’avantage d’être compatible avec tous les types d’isolation par l’extérieur quelle que soit la nature de l’isolant (polystyrène expansé, fibre de bois, laine de roche ou de verre).
Cette méthode est plutôt recommandée lorsque les surfaces ne sont pas planes ou que le revêtement initial est en plastique ou recouvert de peinture.
 
illustration isolation par l'extérieur par pose calée-chevillée.
 

Avantages et inconvénients

 
Avantages :

  • plus économique que l’isolation sous bardage.
  • large éventail de finition à votre disposition.
  • pas d’ossature nécessaire.

Inconvénients :

  • microfissures possibles au fil des années (le sol bouge et donc les murs aussi).
  • peut être salissant lors de la pose.
  • le nettoyage de la façade peut être délicat.

 

Isolation par l’extérieur sous bardage

 
Ce principe consiste à insérer l’isolant entre des montants en bois, eux-mêmes déjà fixés sur le mur à isoler. Le tout est ensuite renforcé par des chevilles à rosaces. Il ne reste ensuite plus qu’à installer le bardage qui est directement fixé sur l’ossature en bois. Le bardage est généralement fabriqué en bois ou en PVC.
De nos jours, la méthode de montants déportés est de plus en plus utilisée cependant. La seule différence est que des pattes en équerre sont fixées sur le mur avant la pose des montants. Cette technique permettrait d’éviter encore plus les ponts thermiques.

L’isolation par l’extérieur sous bardage offre la possibilité de changer le look de votre maison. En effet, le bardage que vous choisirez pourra être fait de bois ou de PVC par exemple et les lames qui le constituent peuvent être horizontales, verticales ou faites de panneaux. Enfin, ceux-ci sont souvent proposés en différentes couleurs, ce qui vous permet de donner une allure toute autre à votre logement que celle qu’il avait auparavant.

Illustration isolation par l'extérieur par pose sous bardage
 

Avantages & inconvénients

 
Avantages :

  • système plus respirant.
  • les matériaux sont plus souples et peuvent donc compenser les mouvements du sol.
  • le bois utilisé pour l’ossature est un isolant naturel.
  • cette technique offre un plus larde choix de matériaux possibles.

Inconvénients :

  • entretien du bois nécessaire environ tous les 5 ans, pour conserver son aspect neuf.
  • plus onéreux que la solution sous enduit.

 

Une petite idée des prix en matière d’isolation par l’extérieur

 
Il est très difficile de donner des prix exacts pour une isolation de vos murs extérieurs. Et cela simplement car plusieurs critères entrent en ligne de compte lors de l’établissement de la facture :

  • la région dans laquelle vous vivez.
  • la technique utilisée.
  • les matériaux choisis.
  • le type de finitions souhaité.
  • la surface totale à isoler.
  • la surface vitrée.
  • s’il y a nécessité ou pas de poser des échafaudages par exemple.

Pour tout de même vous donner un ordre d’idée, il faudra compter entre

80€ et 150€ HT/m2 en région wallonne

pour une isolation des murs extérieurs. Notez également qu’il est estimé pour une maison de 100m2 avec une surface vitrée d’un peu plus de 10m2, une économie d’environ 500 à 700€ par an selon si vous êtes chauffé au gaz, à l’électricité ou au fioul.

Le plus facile est encore de demander un devis auprès de professionnels qui sauront vous renseigner en fonction de vos besoins et de votre logement. Pour ce faire, vous pouvez simplement et rapidement remplir le questionnaire en haut de cette page.
 

L’isolation par l’extérieur, je me lance ou pas ?

 

Pourquoi isoler par l’extérieur

  • pas besoin de vider les lieux lors de la pose de l’isolant.
  • pas de réduction de la surface habitable du logement.
  • si vous vivez en région wallonne, des primes pour l’isolation des murs existent et peuvent vous aider à financer les travaux.
  • pas besoin de décorer de nouveau les murs intérieurs.
  • peut être une solution de complément lors d’un ravalement de façade.
  • permet de remettre aux goûts du jour votre façade.
  • limite significativement les ponts thermiques.
  • réduit de manière importante de la consommation de chauffage en hiver et de climatisation en été.

 

Les inconvénients de l’isolation par l’extérieur

 

  • coût globalement plus élevé que pour une isolation par l’intérieur.
  • augmente la surface occupée par la maison sur le terrain.
  • nécessite dans la plupart des cas des travaux annexes tels que, une avancée de la couverture et de la toiture, une modification du système de récupération des eaux de pluie, ou encore la modification des fixations des volets battants par exemple. Tout ceci augmentant le montant de la facture bien sûr.
  • Selon la région belge dans laquelle vous vivez vous pouvez avoir besoin d’un permis d’urbanisme pour isoler votre logement par l’extérieur. Il est donc fortement conseillé de contacter le service de l’urbanisme de votre ville avant tout travaux.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour décider si oui ou non l’isolation de votre logement par l’extérieur est une solution qui pourrait vous convenir. Les professionnels de l’isolation seront ravis de répondre à toutes vos questions et de vous établir des devis pour vous permettre de faire le meilleur choix en matière d’économie d’énergie.

 Trouvez spécialistes en isolation murs