LANGUE? FR / NL
5 conseils avant l'achat de panneau solaire

Energie renouvelable : primes vertes et économies !

 

En Belgique, « La part d’énergie renouvelable dans la consommation finale brute augmente d’année en année », explique l’Observatoire Belge des Energies Renouvelables. Jusqu’à atteindre 8% de la consommation globale en 2014. Pour répondre aux exigences européennes, les régions de Wallonie et de Bruxelles ont mis en place des mesures incitatives pour permettre aux particuliers d’opter pour la couleur verte.

Energie renouvelable : les objectifs à atteindre

Pour répondre aux objectifs européens en termes d’énergie renouvelable, des systèmes incitatifs ont été mis en place pour encourager à se lancer dans la production d’énergie verte. Objectif : 20 % de part d’énergie renouvelable dans «la consommation brute d’énergie à l’horizon 2020» rappelle l’institut statistique de l’UE, Eurostat. Ces mesures incitatives sont indispensables pour rattraper le retard de la Belgique, qui figure pour l’heure parmi les mauvais élèves de l’Union européenne.

UE : part d'énergie renouvelable
Source: Eurostat. Part d’électricité produite à partir d’énergie renouvelable, 2014

 

Quelles primes pour produire de l’énergie renouvelable?

 

  • En Wallonie : Anciennement, la prime Qualiwatt vous permettait d’obtenir une prime annuelle pendant 5 ans mais depuis le 30 juin 2018 cette prime n’existe plus !
  • A Bruxelles, par contre, il y a toujours des certificats verts et ils sont prévus pour au moins encore 10 ans ! Concrètement, c’est un peu comme si, en installant un système de panneaux solaires, vous deveniez producteur d’énergie renouvelable.  Ces certificats sont alors commercialisables, ils sont une ressource financière. « Le nombre de certificats verts reçus dépend de la technologie utilisée, de la puissance de l’installation et de la production effectivement réalisée » souligne Bruxelles-environnement. Pour chaque tranche de C02 évitée, vous recevez un certificat vert. Par exemple, si vous installez un système inférieur à 5 KwC vous recevrez 2,4 certificats verts. Avec ce système il vous faudra 7 ans pour rentabiliser pleinement votre installation.

 

 

énergie renouvelable : les certificats verts à Bruxelles
Source : Bruxelles Environnement. Certificats verts par MWh produit

 

Energie renouvelable : comment obtenir une prime ?

 

énergie renouvelable : primes vertes et experts certifiés
Primes vertes : pensez à trouver un installateur certifié

 

Le budget des primes pour l’énergie renouvelable à Bruxelles est doté de 22 millions d’euros. Pour une maison moyenne (c’est-à-dire une installation de 5000 €), le propriétaire de certificats verts pourra recevoir environ 650 € de prime par an. Toutefois, pour obtenir cette prime, un gage de qualité de l’installation est exigé. L’installation doit en effet répondre à un ensemble de conditions générales et techniques. Et ces conditions dépendent du système de production d’énergie renouvelable choisi. Par exemple, pour un système de panneaux photovoltaïques, les conditions dépendent de l’installateur ou encore du type de bâtiment. Pour introduire une demande de prime, il faut se rendre en ligne, sur l’IrisBox, disponible 24/7.

 

Depuis début septembre, l’aide financière a pris une nouvelle dimension : il est à présent possible d’installer gratuitement des panneaux solaires. Ce projet vient d’une entreprise belge active dans l’énergie solaire qui cherche à se faire connaître. Concrètement l’entreprise installe des panneaux solaires chez les particuliers qui s’engagent à céder leurs certificats verts pendant 10 ans. Si la toiture correspond aux critères de l’entreprise ( ne pas avoir son toit à l’ombre et pouvoir y installer minimum 8 panneaux solaires, il est non seulement possible de bénéficier d’une installation gratuite mais, en plus, les frais d’assurance, d’entretien et des réparations éventuelles sont également pris en charge par l’entreprise. De quoi faire de sérieuses économies!

 

Tout cela semble trop beau pour être vrai et certains craignent que suite à une demande excessive de primes, elles soient supprimées comme ce fut le cas en Wallonie. Cependant, ce potentiel problème ne semble pas concerner Bruxelles. La demande est en effet relativement stable, la région bruxelloise fonctionne différemment de la région wallonne et comme l’explique le régulateur bruxellois : « On régule, de toute façon, pour éviter la bulle. C’est calculé pour que le marché réponde à la demande ». Le pari de l’énergie renouvelable est donc encore un pari gagnant!